Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Des journalistes appellent à « saboter » une manifestation
Publié le 

29 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Des journalistes appellent à « saboter » une manifestation

Des journalistes appellent à « saboter » une manifestation

Alors qu’une grande manifestation contre le « mariage pour tous » est prévue le 13 janvier prochain, des « journalistes » (peut-on les appeler ainsi ?) appellent sur Twitter à « saboter » et à « pourrir » la « sale manif ».

Agnès Léglise, dont le nom de famille n’est vis­i­ble­ment pas prédes­tiné, a lancé le 27 décem­bre la pre­mière attaque en divul­guant sur son compte le mail interne (des­tiné au recrute­ment de bénév­oles) des organ­isa­teurs de la « manif pour tous ». Pub­liant une cap­ture d’écran du mail qu’elle a acci­den­telle­ment reçu, la chroniqueuse d’Europe 1 se tar­gue d’un com­men­taire cinglant : « la sale manif anti-mariage homo du 13 jan­vi­er cherche des bénévoles…notez le “ne pas dif­fuser sur twit­ter”. » Et cette dernière de renchérir en pub­liant cette fois le for­mu­laire d’inscription en appelant ses abon­nés à « pour­rir leur truc ».

Engagée par la suite dans un vif débat avec les opposants au mariage gay, cette dernière a ten­té de jus­ti­fi­er son geste. « Je ne suis pas jour­nal­iste mais chroniqueuse. sans carte de presse mais avec opin­ions donc » a‑t-elle pré­cisé avant d’ajouter, avec une hypocrisie toute per­son­nelle : « je n’ai pas appelé à pour­rir la manif mais juste leur site de recrute­ment en ligne. » Inter­pel­lée par l’abbé Gros­jean, qui lui reprochait son manque de déon­tolo­gie jour­nal­is­tique, Agnès Léglise lui a rétorqué, avec un par­ti pris inquié­tant : « on a voté aus­si pour ça le 6 mai alors vos man­i­fs, on s’en moque, vous ne faites peur à per­son­ne et vous n’y chan­g­erez rien. »

Un peu plus tard, cette dernière sera suiv­ie par un appren­ti jour­nal­iste, Tris­tan Quin­ault Maupoil (ex-Figaro, ex-LCP et aujourd’hui « rédac­teur en chef » de la radio Fréquence ESJ), qui prévien­dra ses abon­nés, en leur com­mu­ni­quant le même for­mu­laire d’inscription interne : « Coucou Twit­ter : si tu veux sabot­er la manif anti mariage du 13 jan­vi­er, c’est par ici. »

Rap­pelons que la divul­ga­tion de cor­re­spon­dances internes est punie par l’arti­cle 226–45 du Code Pénal : « Le fait, com­mis de mau­vaise foi, d’ou­vrir, de sup­primer, de retarder ou de détourn­er des cor­re­spon­dances arrivées ou non à des­ti­na­tion et adressées à des tiers, ou d’en pren­dre fraud­uleuse­ment con­nais­sance, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’a­mende. Est puni des mêmes peines le fait, com­mis de mau­vaise foi, d’in­ter­cepter, de détourn­er, d’u­tilis­er ou de divulguer des cor­re­spon­dances émis­es, trans­mis­es ou reçues par la voie élec­tron­ique ou de procéder à l’in­stal­la­tion d’ap­pareils conçus pour réalis­er de telles inter­cep­tions. »

Crédit pho­to : Cap­ture d’écran via Twit­ter

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision