Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Sondage : Le Figaro se moque-t-il du monde ?

9 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Sondage : Le Figaro se moque-t-il du monde ?

Sondage : Le Figaro se moque-t-il du monde ?

9 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Dimanche 6 octobre, Le Figaro faisait part du résultat d’un sondage qu’il avait commandé à l’Ifop : « À la question “pensez-vous que le projet de loi présenté par Christiane Taubira permettra de lutter efficacement contre la délinquance?” 75 % des personnes interrogées par l’Ifop pour Le Figaro ont répondu par la négative. »

Sondage : Le Figaro se moque-t-il du monde ?

Un sondage que n’au­rait pas démen­ti Hon­oré Daumier ?

Et le quo­ti­di­en de se tar­guer : « C’est un “non” franc et mas­sif. » Sauf que Rue89, qui est allé lire le sondage en ques­tion, a pu con­stater 1) la com­plex­ité tech­nique des ques­tions 2) le manque de fia­bil­ité d’un sondage en ligne.

En effet, pour une ques­tion toute sim­ple telle que la sévérité à l’égard des délin­quants, voilà la for­mu­la­tion qu’en fait le sondage : « Diriez-vous que vous êtes favor­able au fait que la pos­si­bil­ité d’éviter la prison ne soit plus ouverte qu’aux seuls con­damnés à des peines d’un an max­i­mum et non plus aux con­damnés à des peines allant jusqu’à deux ans, comme c’est le cas actuellement ? »

Et ceci n’est qu’un exem­ple. « Pour répon­dre au sondage du Figaro, mas­ter en droit exigé », titre Rue89 qui relève aus­si que « le sondé, pour l’Ifop, doit for­cé­ment être favor­able ou défa­vor­able. Il n’y a pas de case “ne se prononce pas” », ce qui serait la moin­dre des choses pour des prob­lé­ma­tiques aus­si techniques.

Un exem­ple qui remet en ques­tion la fia­bil­ité des sondages mais égale­ment la capac­ité des gens à s’exprimer sur des ques­tions aus­si tech­niques. Ce qui n’a pas l’air de déranger le Figaro, les répons­es aléa­toires allant dans son sens… « Les chiffres sont des êtres frag­iles qui, à force d’être tor­turés, finis­sent par avouer tout ce qu’on veut leur faire dire », dis­ait Alfred Sauvy.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site LeFigaro.fr

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés