Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Scandales à la BBC
Publié le 

12 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Scandales à la BBC

Scandales à la BBC

Dimanche, la presse bri­tan­nique n’a pas raté la BBC : Jonathan Dim­ble­by, l’un des jour­nal­istes les plus respec­tés de l’in­sti­tu­tion publique, n’hési­tait plus à évo­quer dans The Observ­er « un navire à la dérive se dirigeant vers les récifs » tan­dis que le Mail on Sun­day par­lait d’« un bain de sang à la BBC ». La faute à la dif­fu­sion la semaine dernière d’un reportage dans « News­night » don­nant la parole à un indi­vidu affir­mant avoir été vic­time d’abus sex­uels de la part d’un ancien mem­bre impor­tant du Par­ti con­ser­va­teur dans un foy­er de jeunes dans les années 1970.

Certes, l’émis­sion d’in­ves­ti­ga­tion ne s’est pas risquée à don­ner de nom mais celui-ci a très rapi­de­ment cir­culé sur Inter­net, notam­ment grâce au Gar­dian qui a toute­fois exprimé ses doutes sur des accu­sa­tions ne reposant que sur un témoignage. Il s’agis­sait de Lord Alis­tair McAlpine, l’an­cien tré­sori­er du Par­ti con­ser­va­teur qui a immé­di­ate­ment annon­cé plusieurs dépôts de plainte tan­dis que le Pre­mier min­istre David Cameron dénonçait une « chas­se aux sor­cières ».

Le prob­lème, c’est que Steve Messham, la pré­ten­due vic­time, s’est rétrac­tée ven­dre­di soir. Après une inter­view mai­son (mais mus­clée) cat­a­strophique same­di matin sur Radio 4 où il a don­né l’im­pres­sion qu’il ne maîtri­sait rien, George Entwistle, le directeur général âgé de 50 ans, a démis­sion­né dans la soirée, après 54 jours seule­ment à la tête du pre­mier groupe audio­vi­suel pub­lic du monde. Un peu aupar­a­vant, il avait exclu cette option et annon­cé « une pause immé­di­ate dans toutes les enquêtes de News­night afin d’as­sur­er la solid­ité et la super­vi­sion édi­to­ri­ales ».

Ce scan­dale n’est pas le pre­mier : l’an­née dernière, News­night aurait décidé de ne pas dif­fuser un sujet sur Jim­my Sav­ile, un ani­ma­teur très pop­u­laire de la Beeb dans les années 60, 70 et 80, décédé en 2011, à qui il est reproché à titre posthume 300 abus sex­uels sur mineurs.

Le groupe pub­lic est aus­si accusé, en cette péri­ode d’austérité, de vers­er des salaires indé­cents à cer­tains mem­bres de sa direc­tion et présen­ta­teurs tan­dis que d’autres acteurs médi­a­tiques privés dénon­cent une con­cur­rence déloyale à leur égard du fait que la BBC fonc­tionne grâce à l’ar­gent du con­tribuable.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision