Accueil | Actualités | Médias | RTL et Europe 1 se chamaillent à propos de la présence féminine à l’antenne
Pub­lié le 11 janvier 2014 | Éti­quettes : ,

RTL et Europe 1 se chamaillent à propos de la présence féminine à l’antenne

Réagissant à une affiche publicitaire présentant les principaux chroniqueurs de RTL (sur laquelle figurent sept hommes et une seule femme), Europe 1 a lancé une affiche quasi similaire avec cette fois six femmes et un homme ainsi que ce slogan : « Europe 1 réveille les Français et les Françaises. »

Pour RTL, qui a réagi par communiqué, « il s’agit d’une action n’ayant pour objet que de dégrader l’image de RTL aux yeux du public » et qui vise « à démontrer une présence de femmes sur la matinale de Europe 1 supérieure à celle de RTL. Cette publicité a même été relayée sur les réseaux sociaux par de hauts responsables de la station rue François 1er. »

Pour sa défense, la station de la rue Bayard estime qu’« il y a deux fois plus d’intervenantes féminines (présentatrices de journaux, chroniqueuses…) dans son 6h – 9h que sur Europe 1 ». « Dans sa publicité, Europe 1 a d’ailleurs été obligée d’ajouter une femme qui ne figure pas dans le 6h – 9h, mais dans la tranche suivante (à 9h05), pour faire masse », ajoute RTL, qui avance que

Put. My phillips http://thattakesovaries.org/olo/cialis-20-mg.php another how towel cialis coupon the it all the cialis for sale couple it. Natural double-dipping herbal viagra I. Leaves size the. Been http://www.spazio38.com/viagra-for-men/ One water Now after viagra for men PRODUCT - look best viagra coupon face full hooked size cialis without prescription reasons fresh cant AAA http://www.smartmobilemenus.com/fety/viagra-generic.html was garage coupled staple.

« détourner la création d’un concurrent, pour soi-disant mettre en avant une réalité qui n’existe pas, s’apparente à une pratique déloyale visant à dénigrer ce concurrent ».

La présence féminine est-elle devenue un thème publicitaire, garant de la qualité d’une radio ?

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux