Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
RSF Suisse confirme et signe en faveur de la censure

22 décembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | RSF Suisse confirme et signe en faveur de la censure

RSF Suisse confirme et signe en faveur de la censure

L’Observatoire avait déjà attiré l’attention des lecteurs francophones sur la section Suisse de Reporters Sans Frontières (RSF). Cette dernière, dans une démarche inédite, avait demandé l’annulation d’une réunion du Club de la Presse de Genève (CSP), le thème abordé (les liens des casques blancs syriens avec les mouvements islamistes) ne lui convenant pas. Le président du club le député démocrate chrétien Guy Mettan refusant les pressions qualifiées d’« habituellement le fait d’États dictatoriaux ou autoritaires » avait maintenu la conférence qui fût un succès.

RSF Suisse s’est retiré mer­cre­di 20 décem­bre 2017 du Club. Son prési­dent Gérard Tschopp affirme sans rire que son inten­tion était de « sus­citer un débat sur le rôle, la mis­sion et les valeurs respec­tives du CSP et de ses parte­naires média dans un envi­ron­nement infor­ma­tion­nel en pro­fonde trans­for­ma­tion ». Dans le même temps RSF avait sug­géré que le par­lement genevois retire ou dimin­ue sa sub­ven­tion au Club ce que le Par­lement avait refusé mi-décem­bre.

Le même Gérard Tschopp, tou­jours adepte du comique involon­taire, déclarait dans un com­mu­niqué « que – sur fond d’un retour mas­sif de la pro­pa­gande – la dis­tinc­tion entre la com­mu­ni­ca­tion et le jour­nal­isme doit être réaf­fir­mée avec une nou­velle déter­mi­na­tion et sans aucun com­pro­mis ». Sans réalis­er que RSF Suisse par ses pris­es de posi­tion en faveur de la cen­sure, son refus du débat, son mépris de tout dia­logue sur des sujets « inter­dits » est un par­fait exem­ple d’outil de com­mu­ni­ca­tion, pra­ti­quant la pro­pa­gande sur fond de bonne con­science. Rap­pelons au mal­heureux Tschopp les paroles de Vir­gile Quos vult perdere Jupiter demen­dat.

Crédit pho­to : DR

Derniers portraits ajoutés

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.