Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Radiographie des journalistes normands

22 septembre 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Radiographie des journalistes normands

Radiographie des journalistes normands

Nous reprenons un article intéressant de La Lettre EcoNormandie qui a mené une solide étude sur les journalistes normands. Il en ressort une vision plutôt pessimiste (42%) de la profession confrontée à l’autocensure (35%), à des attaques directes ou indirectes (de 43% à 53%).

À not­er qu’une par­tie sig­ni­fica­tive des inter­rogés (35%) indiquent dans leur mis­sion « For­mer la con­science » et comme moyen d’améliorer les choses une loi pour con­tr­er les fauss­es nou­velles (34%). Cer­tains jour­nal­istes de Paris Nor­mandie et du Cour­ri­er cau­chois doivent fig­ur­er en bonne place dans la « for­ma­tion des con­sciences » plus que dans le respect du réel comme le mon­trait notre arti­cle d’avril 2019.

L’enquête com­plète ci-après (ou cliquez ici)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.

David Perrotin

PORTRAIT — David Per­rotin a réus­si, en quelques années, à se forg­er une répu­ta­tion de mil­i­tant de gauche doté d’une carte de presse. Il est vrai que l’orientation de ses arti­cles est sans ambiguïté, tous les dis­cours et toutes les thé­ma­tiques tra­di­tion­nelle­ment asso­ciées à la droite étant sys­té­ma­tique­ment discrédités.