Accueil | Actualités | Médias | Radio France condamné pour avoir diffusé des publicités de marque
Pub­lié le 11 octobre 2015 | Éti­quettes : ,

Radio France condamné pour avoir diffusé des publicités de marque

Pour avoir diffusé des publicités de marques, le groupe Radio France a été condamné par le tribunal de commerce de Paris.

Malgré plusieurs mises en garde de la part du CSA, des publicités de marques (comme Seb ou Kriss) ont été diffusées sur les ondes publiques, entraînant une plainte pour concurrence déloyale de la part des trois syndicats de radios privées Sirti, SRN et SGRP. Le groupe public devra ainsi verser 20 000 euros de dommages et intérêts à chacun des trois plaignants.

En effet, le cahier des charges de Radio France lui interdit de diffuser des publicités de marques. En revanche, la société est « autorisée à programmer et à faire diffuser des messages de publicité collective et d’intérêt général », comme le précise l'article 32. Or le tribunal a relevé que les publicités pour des « noms de marques prohibés » représentaient « plus du quart des recettes publicitaires annuelles du groupe ».

De leur côté, les radios privées se sont félicitées de cette condamnation, prévenant que d'autres actions seraient menées si le gouvernement venait à autoriser Radio France à diffuser de nouveaux types de publicité, comme le désire Mathieu Gallet...

Voir notre infographie du groupe Radio France

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux