Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Quels investisseurs pour Nice-Matin ?

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

12 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Quels investisseurs pour Nice-Matin ?

Quels investisseurs pour Nice-Matin ?

Temps de lecture : 2 minutes

L’information cir­cule déjà depuis plusieurs semaines. Quelques mois seule­ment après son départ des rédac­tions du Figaro, Éti­enne Mougeotte serait intéressé par le rachat de Nice-Matin, et Var-Matin actuelle­ment pro­priété du groupe Her­sant Média. Ces deux titres vendent encore à eux deux, presque 140 000 exemplaires.

Pour appuy­er sa propo­si­tion, Eti­enne Mougeotte s’associerait avec le financier fran­co-libanais Iskan­dar Safa. Celui-ci, con­nu pour être mêlé aux trac­ta­tions ayant per­mis la libéra­tion des otages du Liban avec Jean-Charles Marchi­ani, avait égale­ment été soupçon­né d’avoir détourné de l’argent dans le cadre de con­trats passés par la Sofre­mi, société liée au min­istère de l’intérieur, quand Charles Pasqua en était le min­istre. Cette société était en charge d’aider les entre­pris­es à exporter des arme­ments. Iskan­dar Safa avait été relaxé en octo­bre 2007.

Cepen­dant, plusieurs ques­tions restent en sus­pens dans ce dossier, notam­ment, le nom­bre très impor­tant de salariés du groupe (presque un mil­li­er !) et le statut, rare, du jour­nal niçois, société de par­tic­i­pa­tion ouvrière.

Enfin, détail intéres­sant, La Let­tre A souligne que l’arrivée d’Étienne Mougeotte et d’Iskandar Safa « dans le dossier de Nice-Matin s’est faite avec le feu vert du maire UMP de la ville, Chris­t­ian Estrosi » !

Sources : Le Figaro / La Let­tre A