Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média
PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

15 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

Répondant aux questions d’Enguérand Renault pour « Le buzz Média Orange-Le Figaro », Patrick poivre d’Arvor est revenu sur son éviction de TF1 ainsi que sur ses possibilités d’avenir dans les médias.

Ancien présen­ta­teur vedette du JT de TF1 de 1987 à 2008, PPDA s’en est pris à son ancien patron, Nonce Paoli­ni qui, après l’avoir limogé, a fait dis­paraitre toute trace de lui sur les chaînes du groupe : « Je ne sais pas d’où vient l’or­dre de ne remon­ter ni le nom ni le vis­age de Patrick Poivre d’Ar­vor sur les chaînes du groupe. J’ai trou­vé cette atti­tude un peu puérile. » À pro­pos de TF1, le jour­nal­iste a estimé qu’il était « tou­jours éton­nant de servir une mai­son pen­dant 21 ans et appren­dre tout d’un coup par la presse, qu’on a déplu et qu’on vous dit au revoir d’une manière détournée et non pas les yeux dans les yeux ».

Après cette car­rière rem­plie, se voit-il retourn­er un jour à la tête d’un média ? « Des propo­si­tions m’ont été faites que j’ai, jusqu’à présent, déclinées. Mais ce n’est pas impos­si­ble qu’un jour, je dise oui » répond-t-il. Car il « aime ce méti­er depuis qu’il y a quar­ante ans (il a) gag­né un con­cours qui (lui a) per­mis de devenir jour­nal­iste sur France Inter ». Pour con­clure, Patrick Poivre d’Arvor a con­fié avoir « beau­coup de respect pour la presse quo­ti­di­enne et mag­a­zine » en lui souhai­tant « de pou­voir durer ».

Crédit pho­to : nitot via Flickr (cc)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.