Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

15 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

PPDA n’exclut pas de prendre la direction d’un média

15 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Vous allez lire un article gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien. Claude Chollet

Répondant aux questions d’Enguérand Renault pour « Le buzz Média Orange-Le Figaro », Patrick poivre d’Arvor est revenu sur son éviction de TF1 ainsi que sur ses possibilités d’avenir dans les médias.

Ancien présen­ta­teur vedette du JT de TF1 de 1987 à 2008, PPDA s’en est pris à son ancien patron, Nonce Paoli­ni qui, après l’avoir limogé, a fait dis­paraitre toute trace de lui sur les chaînes du groupe : « Je ne sais pas d’où vient l’or­dre de ne remon­ter ni le nom ni le vis­age de Patrick Poivre d’Ar­vor sur les chaînes du groupe. J’ai trou­vé cette atti­tude un peu puérile. » À pro­pos de TF1, le jour­nal­iste a estimé qu’il était « tou­jours éton­nant de servir une mai­son pen­dant 21 ans et appren­dre tout d’un coup par la presse, qu’on a déplu et qu’on vous dit au revoir d’une manière détournée et non pas les yeux dans les yeux ».

Après cette car­rière rem­plie, se voit-il retourn­er un jour à la tête d’un média ? « Des propo­si­tions m’ont été faites que j’ai, jusqu’à présent, déclinées. Mais ce n’est pas impos­si­ble qu’un jour, je dise oui » répond-t-il. Car il « aime ce méti­er depuis qu’il y a quar­ante ans (il a) gag­né un con­cours qui (lui a) per­mis de devenir jour­nal­iste sur France Inter ». Pour con­clure, Patrick Poivre d’Arvor a con­fié avoir « beau­coup de respect pour la presse quo­ti­di­enne et mag­a­zine » en lui souhai­tant « de pou­voir durer ».

Crédit pho­to : nitot via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés