Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Peut on attaquer Facebook en justice depuis la France ? Génération Identitaire s’y lance

5 décembre 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Peut on attaquer Facebook en justice depuis la France ? Génération Identitaire s’y lance

Peut on attaquer Facebook en justice depuis la France ? Génération Identitaire s’y lance

Lundi 12 novembre, dans un discours au Forum sur la gouvernance de l’Internet et comme nous le relations, le Président Macron a annoncé un programme de travail commun avec Facebook contre les « discours de haine ». Comprenons : tout discours contraire aux intérêts matériels et moraux du monde libéral libertaire, communs à l’entourage macronien et aux sociétés californiennes qui dominent le numérique. Peut-on se défendre lorsque Facebook supprime ou censure un compte ? Un mouvement de jeunes le tente.

La Dilcrah revendique la censure

Le mou­ve­ment de jeunesse Généra­tion Iden­ti­taire s’était vu cen­suré sans préavis le 3 mai 2018 par Face­book. À la suite de leur opéra­tion paci­fique qui blo­quait un col dans les Alpes pour rétablir une fron­tière sym­bol­ique, la Dil­crah (Délé­ga­tion Inter­min­istérielle à la Lutte Con­tre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT, ouf), demandait à Face­book de sup­primer la page de Généra­tion Iden­ti­taire qui com­pre­nait plus de 120.000 abon­nés. Ce qui fut fait par le réseau social et revendiqué par l’organisme gou­verne­men­tal de cen­sure.

Assignation de Facebook

Ceux et celles qui ont vu leur compte sup­primé ou caviardé ou cen­suré et qui ont essayé de com­mu­ni­quer avec le réseau cal­i­fornien en sont restés pour leurs frais. Face­book cen­sure pour les raisons les plus vagues, « votre post est con­traire à la poli­tique de Face­book etc ». Cette fois ci le mou­ve­ment de jeunes porte l’affaire devant la jus­tice. Il a déposé assig­na­tion le 21 novem­bre 2018 devant la 17ème cham­bre du tri­bunal de grande instance de Paris, deman­dant la réac­ti­va­tion des pages sup­primées sans rai­son ain­si que le verse­ment de dom­mages et intérêts. La réac­tion de Face­book n’est pas encore con­nue, mais l’affaire mérite d’être suiv­ie. Pour la lib­erté d’expression de cha­cun face aux nou­velles cen­sures.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision