Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Où va Nice-Matin ?
Publié le 

17 novembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Où va Nice-Matin ?

Où va Nice-Matin ?

Avec un ancien ouvrier cégétiste comme capitaine, l’avenir du navire Nice-Matin provoque de nombreuses inquiétudes en interne mais aussi à l’extérieur du groupe.

Selon plusieurs sources, le cli­mat serait de plus en plus lourd au sein du groupe Nice-Matin. Dernier exem­ple en date : le lance­ment d’une cel­lule tournée vers le « jour­nal­isme de solu­tion », ou « jour­nal­isme d’im­pact », financé en par­tie par le Fonds pour l’in­no­va­tion numérique de la presse (FINP-Google). Alors qu’au­cune étude sérieuse n’a été menée con­cer­nant l’in­térêt sup­posé du lec­torat vis-à-vis de ce type de con­tenu, les rédac­tions de Nice-Matin et de Var-Matin ont de leur côté le plus grand mal à assur­er leur mis­sion de base : assur­er une infor­ma­tion de prox­im­ité de qual­ité. En cause, un plan de départ de 200 per­son­nes env­i­ron en 2015, suite à la reprise de Nice-Matin en décem­bre 2014 sous forme de Société coopéra­tive d’in­térêt col­lec­tif. (SCIC). Des rédac­tions comme celle de Cannes ont été vidées de près de la moitié de leurs effec­tifs.

Cette hémor­ragie, ren­due néces­saire pour rétablir les comptes de Nice-Matin, con­tribue égale­ment à la désor­gan­i­sa­tion d’autres secteurs clés de l’en­tre­prise. La baisse de la pub­lic­ité, qui a plongé de près de 10% en 2015, serait due en par­tie à une sit­u­a­tion plus ou moins chao­tique à la régie. La phy­s­ionomie du nou­veau PDG, Jean-Marc Pas­tori­no, provo­querait égale­ment un décalage avec les annon­ceurs, mais aus­si les lecteurs. Dans une région forte­ment mar­quée à droite (70% des voix env­i­ron), la présence de cet ancien ouvri­er du Livre CGT à la tête du quo­ti­di­en région­al serait jugée incom­préhen­si­ble par les acteurs locaux.

His­torique­ment puis­sante à Nice-Matin, que ce soit sous l’ère de la famille Bavas­tro, des groupes Hachette et Her­sant, la CGT est y devenu omni-présente. La gou­ver­nance, sous forme coopéra­tive, encour­agerait l’omer­ta en interne. Toute cri­tique serait dif­fi­cile voire impos­si­ble vis-à-vis des “patrons” salariés. Longtemps con­tre-pou­voir vis-à-vis de la CGT, le SNJ serait lui même pris à son pro­pre piège de ges­tion coopéra­tive, qu’il a large­ment con­stru­ire à Nice-Matin il y a tout juste un an. Si les comptes devraient pass­er dans le vert en 2015, grâce aux économies, l’avenir de Nice-Matin sem­ble donc incer­tain. Le groupe étalera en décem­bre le 13e mois de ses salariés et vit tou­jours sous mora­toire de l’URSSAF. Faute de fonds pro­pres et de con­fi­ance des ban­ques, il est dans l’in­ca­pac­ité de men­er un plan stratégique ambitieux, notam­ment pour assur­er sa néces­saire muta­tion numérique.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision