Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Olivier Poivre d’Arvor « limogé » de France Culture ?

15 juillet 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Olivier Poivre d’Arvor « limogé » de France Culture ?

Olivier Poivre d’Arvor « limogé » de France Culture ?

Olivier Poivre d’Arvor ne sera pas reconduit à la tête de France Culture à la rentrée prochaine.

À l’AFP, celui-ci affirme avoir été « limogé ». « Math­ieu Gal­let m’a reproché lors d’un entre­tien jeu­di soir de m’être exprimé sans son visa dans deux inter­views sur son pro­jet pour Radio France que je qual­i­fi­ais “d’uniquement con­stru­it sur une logique budgé­taire et compt­able” », explique-t-il, ajoutant qu’il s’est égale­ment opposé au PDG de Radio France par rap­port à « sa demande d’éviction de pro­duc­teurs qui se sont man­i­festés de manière cri­tique pen­dant la grève de Radio France ». « Je trou­ve cette déci­sion incom­préhen­si­ble et irre­spectueuse de la lib­erté édi­to­ri­ale », a‑t-il jugé.

Du côté du groupe pub­lic, on assure que « ce n’est pas un limo­geage ». « Olivi­er Poivre d’Arvor était détaché du Quai d’Orsay pour cinq ans. Ce détache­ment arrive à son terme fin août et Radio France ne souhaite pas le renou­vel­er », pré­cise la direc­tion. Mal­gré un « bilan for­mi­da­ble », un « prob­lème de con­fi­ance » demeu­rait entre Olivi­er Poivre d’Ar­vor et la Mai­son ronde, le directeur de France Cul­ture ayant pos­tulé à dif­férents postes ces derniers mois (Cen­tre Pom­pi­dou, Parc de la Vil­lette, etc.). « Il s’inscrit dans une logique de départ per­ma­nente », note-t-on dans l’en­tourage de la présidence.

Dans Le Point, le frère de PPDA main­tient néan­moins la ver­sion du limo­geage. Et celui-ci de déclar­er : « Le sujet n’est pas tant mon départ mais les moyens qui sont mis à la dis­po­si­tion du ser­vice pub­lic de la cul­ture. Le bud­get de France Cul­ture est en baisse cette année et je n’avais plus les con­di­tions d’ex­ercer nor­male­ment mon méti­er. On me demandait des choix édi­to­ri­aux que je réprou­vais. C’est aus­si ce que j’ai dit à Math­ieu Gallet. »

« L’ensem­ble de la Mai­son ronde manque d’une ligne édi­to­ri­ale claire autant que d’un pro­jet. Même si France Cul­ture s’est mon­trée tur­bu­lente et agitée pen­dant la grève, c’est une antenne et une radio pleine de vie, de tal­ents et d’in­ven­tiv­ités », a‑t-il conclu.

Crédit pho­to : DR

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.

Marine Turchi

PORTRAIT — Née en 1984, Marine Turchi s’est illus­trée par des débuts promet­teurs dans le jour­nal­isme, avec plusieurs récom­pens­es à la clé. Suite à cette brève ascen­sion, elle a rejoint Médi­a­part, le site fondé par Edwy Plenel en 2008, lors de son lancement.