Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Observatoire du journalisme, nouveau site, nouveaux défis et appel aux lecteurs

10 juillet 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Observatoire du journalisme, nouveau site, nouveaux défis et appel aux lecteurs

Observatoire du journalisme, nouveau site, nouveaux défis et appel aux lecteurs

Vous avez sous les yeux la nouvelle version (la troisième) du site de l’Observatoire du journalisme Ojim : beaucoup plus rapide, plus claire, plus aboutie, plus facile d’accès et d’utilisation. Un effort particulier a été fait sur la facilité d’accès aux contenus : les publications les plus lues sur sept jours glissants s’affichent automatiquement en page d’accueil, de même que les principales rubriques du site sans qu’il soit besoin de naviguer d’une page à l’autre. Les portraits sont également accessibles via différentes options de tri.

Cette réno­va­tion, néces­saire pour vous offrir un out­il tou­jours plus per­for­mant, nous a coûté plusieurs mil­liers d’euros. Dans le même temps, nous pub­lions en 2018 à peu près le dou­ble d’articles par rap­port à 2017. Si les fon­da­teurs de l’Observatoire sont bénév­oles, la plu­part de nos rédac­teurs sont rémunérés

Si vous pensez qu’un tra­vail de décryptage des médias est indis­pens­able, si vous êtes excédé par l’impudeur de cer­tains com­mu­ni­cants, si vous ne voulez plus seule­ment con­som­mer des médias c’est facile :

  • En don­nant 35 euros vous financez la moitié des brèves d’une journée de pub­li­ca­tion.
  • En don­nant 100 euros vous nous aidez à cou­vrir les frais d’un por­trait.
  • En don­nant 200 euros vous financez un dossier.
  • En don­nant 400 euros vous financez une info­gra­phie ou une vidéo.
  • Ceci ne vous coûte que 12€, 33€, 66€ ou 133€ avec le reçu fis­cal de 66% de votre don.

Vous pou­vez pay­er en ligne en toute sécu­rité par carte bleue, avec Stripe, avec Pay­Pal ou nous envoy­er un chèque à OJIM 48 boule­vard de la Bastille 75012 Paris. Ou nous faire un vire­ment sur FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale) Béné­fi­ci­aire : OJIM, 48 boule­vard de la Bastille 75012 Paris.

Le petit cochon de l’Ojim vous remer­cie ! Pour faire un don, cliquez ici.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

Claude Chollet et l’Observatoire du journalisme (OJIM) ont été mis en examen par le procureur de la République à la demande de Monsieur Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK et maintenant porte-parole du groupe Lagardère. La mise en examen porte sur le délit d’injures publiques, susceptible d’une amende de 12.000 € et de dommages et intérêts supplémentaires. La première audience a lieu le 7 octobre. Pour nous aider à nous défendre et à nous développer, rejoignez nos donateurs.

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.