Accueil | Actualité médiatique et dossiers thématiques

Actualité médiatique et dossiers thématiques

Situation de la presse en Hongrie : une impitoyable guerre de tranchées. Troisième partie

Depuis le retour de Vik­tor Orbán au pou­voir en Hon­grie en 2010, plusieurs organes de l’Union européenne cri­tiquent la sit­u­a­tion de la presse en Hon­grie, et s’inquiètent d’une dérive en faveur du gou­verne­ment chré­­tien-con­ser­­va­­teur. Qu’en est-il vrai­ment de la sit­u­a­tion des médias en Hon­grie ? Com­ment en est-on arrivé à cette sit­u­a­tion ? Quelle est la place des fameux « oli­gar­ques » dans l’évolution de la sit­u­a­tion de la presse en Hon­grie ? Troisième et dernière par­tie de notre enquête.

Situation de la presse en Hongrie : une impitoyable guerre de tranchées. Deuxième partie

Depuis le retour de Vik­tor Orbán au pou­voir en Hon­grie en 2010, plusieurs organes de l’Union européenne cri­tiquent la sit­u­a­tion de la presse en Hon­grie. Les médias occi­den­taux font écho égale­ment de cette soit-dis­­ant main­mise du gou­verne­ment sur la presse. Les doc­u­men­taires, reportages et arti­cles acca­blant la poli­tique « autori­taire » et « anti-démoc­ra­­tique » foi­son­nent depuis des années, en France notam­ment. Qu’en est-il vrai­ment de la sit­u­a­tion des médias en Hon­grie ? Quelle est la place des fameux « oli­gar­ques » dans l’évolution de la sit­u­a­tion de la presse en Hon­grie ? Deux­ième par­tie de notre enquête.

Perdriel reprend le contrôle de Challenges et Renault quitte le capital

L’in­dus­triel Claude Per­driel vient d’annoncer avoir racheté la part de Renault dans son groupe de presse (appelé “Groupe Chal­lenges”) pro­prié­taire entre autres, de Chal­lenges et Sci­ences & Avenir, dont il était déjà le prin­ci­pal action­naire. Il reprend donc les rênes de son groupe en rede­venant l’unique action­naire.

France Culture n’aime pas les Aristochats

Dimanche 22 décem­bre 2019, à l’approche de Noël, France Cul­ture s’est intéressée aux Aris­tochats. Que croyez-vous qu’il advint ? Le dessin ani­mé serait réac­tion­naire.

Situation de la presse en Hongrie : une impitoyable guerre de tranchées. Première partie

Début décem­bre 2019, une mis­sion inter­na­tionale a pub­lié un rap­port s’alarmant de l’état de la lib­erté de la presse en Hon­grie, enjoignant les autorités de l’UE à inter­venir. Autour de Vik­tor Orbán, on clame en revanche chercher à met­tre en place un statu quo pour en finir avec une presse très majori­taire­ment hos­tile au gou­verne­ment et au con­ser­vatisme, et on rap­pelle la dom­i­na­tion des médias libéraux de gauche depuis le change­ment de régime il y a trente ans. Qu’en est-il vrai­ment de la sit­u­a­tion des médias en Hon­grie ? Com­ment en est-on arrivé à cette sit­u­a­tion ?

Retour de djihadistes en France : une annonce de la Ministre de la justice sans controverse médiatique

La min­istre de la jus­tice a évo­qué same­di 11 jan­vi­er l’éventualité du rap­a­triement de dji­hadistes français détenus en Syrie. Cette annonce a tout du bal­lon d’essai lancé dans les médias, afin de pren­dre le pouls de l’opinion publique. Les médias français ont encore une fois été peu cri­tiques face à cette annonce qui si elle était suiv­ie d’effets pour­rait être lourde de con­séquence pour la sécu­rité des français.

Netflix ou la déperdition de notre culture cinématographique

Créé en 1997, Net­flix compte aujourd’hui plus de 150 mil­lions d’abonnés payant un compte sur le globe. Les propo­si­tions de films et de séries sont autant var­iées qu’elles vont du doc­u­men­taire his­torique à la comédie roman­tique en pas­sant par des shows d’humoristes. Pour 7.99€ par mois, vous aurez un accès illim­ité aux séries ten­dances dont les arti­cles per­lent les forums des 15–20 an . Mais décryp­tons juste­ment ces pro­grammes Net­flix qui ont tout à envi­er au met­teur en scène de « Games of Thrones » ou au scé­nar­iste d’Inception.

Ramzi Khiroun (Lagardère) contre Claude Chollet (Ojim), suite

Nous vous informions en novem­bre 2019 de la demande de mise en exa­m­en de Claude Chol­let directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim par Ramzi Khi­roun pour « injures publiques », suite à un arti­cle du mois de mai 2018 sur le groupe Lagardère où son nom était men­tion­né sur deux lignes. Notre avo­cat nous a infor­mé du suivi de l’affaire début 2020.

Les Watching giants répondent aux Sleeping giants

Nous avons con­sacré un pre­mier arti­cle aux « géants endormis », alias les Sleep­ing giants, l’armée anonyme qui veut instau­r­er le régime dont par­lait Orwell dans son ouvrage 1984 : “la paix c’est la guerre, la lib­erté c’est l’esclavage”. Nous vous avons par­lé des recours con­tre ces déla­teurs en bande organ­isée et repris un excel­lent arti­cle de l’Antipresse sur les sources améri­caines du mou­ve­ment. Ces géants endormis ont engen­dré une riposte : les Watch­ing giants, les géants qui obser­vent. Nous les avons inter­rogés sur leur action.

BsmartTV va concurrencer BFMTV sur le lectorat économique

Devinette : vous prenez un indus­triel tchèque qui investit dans les médias en France, un jour­nal­iste à suc­cès qui quitte une chaîne d’information con­tin­ue, vous injectez deux mil­lions d’euros au départ, vous avez BsmartTV, angli­cisme oblige.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Share This