Accueil | Actualité médiatique et dossiers thématiques

Actualité médiatique et dossiers thématiques

L’Association des journalistes LGBT, du lobby à la dictature masquée

Il y a un mois et demi, fin juin 2018, Vice News don­nait tri­bune ouverte à Clé­mence Allezard, co-prési­­dente de l’association des jour­nal­istes LGBT. Déjà con­nue pour avoir édité un « guide » au print­emps 2014 à des­ti­na­tion des médias, une entre­prise de « réé­d­u­ca­tion » au ser­vice du poli­tique­ment cor­rect que bien peu dans la presse main­stream ont eu le courage de cri­ti­quer, excep­tion faite de Judith Wain­traub pour le Figaro. Il y avait pour­tant de quoi – l’association encour­ageait ain­si les jour­nal­istes à militer ouverte­ment con­tre la Manif pour Tous, en se récla­mant de l’entre-soi du jour­nal­isme.

Le gros rouge AOC de Sylvain Bourmeau

La « gauche » médi­a­tique, du moins celle qui se définit ain­si, bouge encore ! Se sen­tant vis­i­ble­ment à l’étroit dans la presse offi­cielle, où elle vivait pour­tant heureuse depuis longtemps, prof­i­tant allè­gre­ment du caviar ambiant, une par­tie de cette gauche sem­ble vouloir quit­ter le nid depuis qu’Aude Lancelin s’est aperçue, et a écrit, qu’elle tra­vail­lait pour le méchant cap­i­tal. Elle n’est plus seule : Bourmeau veille en ligne depuis le 25 jan­vi­er 2018.

« Éducation aux médias », le camp du Bien s’inquiète et accélère

Alors que les attaques poli­tiques s’accentuent con­tre la remar­quable par­tial­ité des médias dom­i­nants — comme le mon­tre le post de Jean-Luc Mélen­chon dans son blog fin févri­er 2018 – les médias main­stream organ­isent coûte que coûte leur défense. Illus­tra­tion sur le blog Focus Cam­pus du Monde du 3 mars 2018.

Haro sur la liberté d’expression en France ?

Avant l’annonce du prési­dent Macron, les restric­tions de la lib­erté d’expression étaient déjà en cours sur les réseaux soci­aux, Face­book et Twit­ter en par­ti­c­uli­er. Restric­tions de la lib­erté d’expression en France ? On dira, halte à la para­noïa… et pour­tant ?

Routiers et policiers à Calais : les oubliés des tribunes dans les médias

En 2015, l’OJIM évo­quait « le peu­ple en angle mort à Calais ». Les routiers et les policiers affec­tés à Calais ne sont pas en reste. Les tri­bunes et déc­la­ra­tions se mul­ti­plient dans les médias pour dénon­cer « les vio­lences poli­cières » con­tre des migrants à Calais. À la lec­ture de ces pris­es de posi­tion, on en con­clu­rait rapi­de­ment à un acharne­ment de la part des policiers. La réal­ité est pour­tant plus nuancée…

Les « mâles blancs » en ligne de mire : qu’en disent les médias ?

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les « mâles blancs » n’ont pas bonne presse ces derniers temps. Sans par­ler de la dénom­i­na­tion désor­mais util­isée sans com­plexe, il devient courant dans cer­tains milieux de fustiger ceux qui com­posent encore une large part de la pop­u­la­tion française.

Fake news et complotisme, pour quoi faire ?

Le 7 jan­vi­er 2017, Fran­ce­in­fo rendait publics les résul­tats d’une étude selon laque­lle huit français sur dix croiraient à « au moins une théorie du com­plot ». Il s’agit d’un sondage IFOP réal­isé pour le compte de la Fon­da­tion Jean Jau­rès et l’association con­spir­a­cy watch. À quoi une telle étude peut-elle bien être utile ?

Twitter : des bénéfices et plus de censure

Plus de 12 ans après sa créa­tion, Twit­ter engrange enfin des béné­fices – soit 91 mil­lions de dol­lars (74 mil­lions d’€) entre octo­bre et décem­bre 2017. Cepen­dant, le réseau social est tou­jours au milieu des polémiques, les pre­mières liées au car­ac­tère durable ou non de son mod­èle économique, les sec­on­des à une cen­sure crois­sante – surtout des opin­ions de droite.

Élections en Italie : les médias pompiers veulent-ils éteindre le feu ?

L’analyse des résul­tats d’une élec­tion est un exer­ci­ce dif­fi­cile. À l’occasion des élec­tions lég­isla­tives qui ont eu lieu le 4 mars en Ital­ie et de la pro­gres­sion de par­tis dits « pop­ulistes », nom­bre de médias ont trou­vé une expli­ca­tion rapi­de. Ils utilisent des élé­ments de lan­gage, dont on ne sait plus qui les a intro­duits ni pourquoi on les répète ad nau­se­am.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Téléchargez l’application

L'Ojim sur iTunes Store