Accueil | Actualités | Médias | Nouvelle recommandation du CSA sur les images de guerre
Pub­lié le 10 décembre 2013 | Éti­quettes :

Nouvelle recommandation du CSA sur les images de guerre

Le CSA avait mis en garde France 2, en février dernier, pour des images jugées « peu soutenables » autour de l’intervention française au Mali. Cette fois, le Conseil vient d’adopter une nouvelle recommandation sur le traitement des conflits.

Cette recommandation concerne le « traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes ». Le CSA invite les médias au « respect de la dignité de la personne humaine » en « s'abstenant de présenter de manière manifestement complaisante la violence ou la souffrance humaine lorsque sont diffusées des images de personnes tuées ou blessées et des réactions de leurs proches ».

Il recommande également de respecter « l'ordre public et l'honnêteté de l'information » tout en traitant « avec la pondération et la rigueur indispensables les conflits internationaux susceptibles d'alimenter des tensions et des antagonismes au sein de la population ».

Le texte « a fait l'objet d'une large concertation menée durant ces derniers mois avec les opérateurs audiovisuels et des organisations représentatives des journalistes », a tenu à souligner le CSA dans son communiqué.

Crédit photo : ericconstantineau via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This