Accueil | Actualités | Médias | Nouvelle recommandation du CSA sur les images de guerre
Pub­lié le 10 décembre 2013 | Éti­quettes :

Nouvelle recommandation du CSA sur les images de guerre

Le CSA avait mis en garde France 2, en février dernier, pour des images jugées « peu soutenables » autour de l’intervention française au Mali. Cette fois, le Conseil vient d’adopter une nouvelle recommandation sur le traitement des conflits.

Cette recommandation concerne le « traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes ». Le CSA invite les médias au « respect de la dignité de la personne humaine » en « s'abstenant de présenter de manière manifestement complaisante la violence ou la souffrance humaine lorsque sont diffusées des images de personnes tuées ou blessées et des réactions de leurs proches ».

Il recommande également de respecter « l'ordre public et l'honnêteté de l'information » tout en traitant « avec la pondération et la rigueur indispensables les conflits internationaux susceptibles d'alimenter des tensions et des antagonismes au sein de la population ».

Le texte « a fait l'objet d'une large concertation menée durant ces derniers mois avec les opérateurs audiovisuels et des organisations représentatives des journalistes », a tenu à souligner le CSA dans son communiqué.

Crédit photo : ericconstantineau via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.