Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le SNJ recadre le CSA

21 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Le SNJ recadre le CSA

Le SNJ recadre le CSA

Accueil | Veille médias | Le SNJ recadre le CSA

Le SNJ recadre le CSA

21 février 2013

Le 14 février dernier, le CSA avait mis en garde France 2 après la diffusion d’images jugées « difficilement soutenables » dans un reportage d’ « Envoyé Spécial » sur la guerre au Mali.

Réagis­sant dans un com­mu­niqué pub­lié ce lun­di 18 févri­er, le Syn­di­cat nation­al des jour­nal­istes (SNJ) a estimé que « le CSA n’est pas l’in­stance de déon­tolo­gie des jour­nal­istes », se défen­dant en arguant « qu’il ne peut être ren­du compte d’une guerre sans en mon­tr­er les vic­times ». Le SNJ a prévenu le CSA « con­tre ses ten­ta­tives récur­rentes de vouloir se pren­dre pour le con­seil de l’or­dre des jour­nal­istes ». Le Syn­di­cat avait déjà haussé le ton lorsque TF1 avait été mis en garde pour avoir dif­fusé les enreg­istrements de Mohamed Mer­ah en juil­let 2012.

Pour la défense de France Télévi­sions, son directeur de l’in­for­ma­tion, Thier­ry Thuil­li­er, a demandé à être audi­tion­né par le CSA « compte tenu des dif­férences d’ap­pré­ci­a­tions sur le sujet. Parce que nous esti­mons que le reportage de 20 min­utes anglé sur les exac­tions au Mali, et où vous avez à peu près moins d’une minute de séquence où l’on voit les con­séquences de ces exac­tions, n’établit pas vrai­ment l’ab­sence de respect de la dig­nité humaine ». « On ne recon­naît pas les per­son­nes. Par ailleurs, il fau­dra qu’on nous explique ce qu’est une image de guerre qu’on ne peut pas dif­fuser par rap­port à celles qu’on peut dif­fuser », a ajouté ce dernier, jugeant peut-être le CSA trop sen­si­ble dans cette affaire.

Crédit pho­to : © world_armies via Flickr (DR)

Mots-clefs : , , , ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés