Accueil | Actualités | Médias | Nous combattons la censure
Pub­lié le 30 novembre 2012 | Éti­quettes : ,

Nous combattons la censure

WeFightCensorship : nous combattons la censure ! Tel est le nom du nouveau site internet mis en ligne le 26 novembre 2012 par l'association Reporters sans frontières.

Comme le précise l'association fondée par Robert Ménard : « le site propose des contenus éditoriaux (articles, vidéos, sons, photos, etc.) envoyés par des journalistes ou des net-citoyens victimes de la censure ». Dans la présentation de son nouveau site, RSF souhaite « démontrer que priver l’auteur d’un article de sa liberté, saisir des exemplaires d’un journal ou bloquer l’accès à un site hébergeant une vidéo, n’empêchera pas le contenu lui-même de faire le tour du monde, bien au contraire ». Pour cela, un coffre-fort numérique, « conçu pour aider les contributeurs à protéger leur anonymat lors de la transmission des documents » est proposé, ainsi qu'un « kit de survie en ligne ». Il s'agit là d' « outils pratiques, des conseils et des éléments techniques pour apprendre aux net-citoyens à contourner la censure et sécuriser leurs communications et leurs données ».

Enfin, les internautes sont invités à copier le site, sur le principe des sites miroirs, toujours dans le même objectif de contourner la censure. Reporters sans frontières veut ainsi profiter de « l'effet Sreisand », phénomène internet qui montre que « plus la volonté de censure d'une information sur Internet est forte, plus l'information sera diffusée par la communauté des internautes ».

Source : wefightcensorship.org

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

0% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 0€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux