Accueil | Actualités | Médias | Michel Drucker : « Pas de politique sans télévision »
Pub­lié le 16 avril 2013 | Éti­quettes :

Michel Drucker : « Pas de politique sans télévision »

Michel Drucker était l’invité du « Buzz Média Orange-Le Figaro » vendredi 12 avril. Il a pu évoquer sa vision du service public en cette période d’économies et son rapport avec les politiques.

L’animateur historique de « Vivement dimanche » a estimé que la France avait « l'une des meilleures télévisions publique du monde » qui a « encore de beaux jours devant (elle) » à condition de faire des économies.

À propos de Claude Serillon, devenu récemment le conseiller de François Hollande, Michel Drucker pense qu’« un journaliste qui a suivi la politique pendant toute sa vie, a forcément envie d'en faire. Intellectuellement, journalistiquement cela ne se refuse pas. » Aussi, il considère que « la télévision et la politique ont toujours eu des rapports particuliers. Mais maintenant la politique est devenue un spectacle et ne se fait pas sans la télévision. »

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux