Accueil | Actualités | Médias | Michel Cardoze quitte déjà ses fonctions auprès de Ménard
Pub­lié le 20 juin 2014 | Éti­quettes : , ,

Michel Cardoze quitte déjà ses fonctions auprès de Ménard

À peine nommé conseiller culturel de Robert Ménard à Béziers que Michel Cardoze renonce déjà à ses nouvelles fonctions.

Dans une déclaration publiée sur son profil Facebook, l'ancien monsieur météo de TF1, passé par L'Humanité, a regretté que « les arguments qui expliquaient ce choix n’ont pas été compris ». Et ce dernier de se justifier : « Travailler avec une municipalité élue avec le soutien du FN, cela pouvait surprendre de ma part, mais ne supposait aucune complaisance à l’égard des idées de ce parti bien au contraire. Tout au long de ma vie mes choix, mes actes et mes écrits parlent pour moi. Personne ne peut mettre en doute mes convictions dans ce domaine. »

« Je regrette profondément les amalgames désagréables dont j’ai fait l’objet, qui ont touché mes plus proches et je mets donc fin à ma participation à ce projet. Je demeure convaincu que la culture, au contact de ceux qui se sentent abandonnés, contribue au recul des idées de repli ou de rejet », a-t-il conclu.

De son côté, Élisabeth Pissarro, adjointe à la culture de la ville, a regretté « la pression de la bien-pensance de gauche » que M. Cardoze aurait subi.

Crédit photo : capture d’écran vidéo localeimage32 via Youtube (DR)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This