Accueil | Actualités | Médias | Médias : Une baisse de la TVA pour Canal+ ?
Pub­lié le 23 mai 2013 | Éti­quettes : ,

Médias : Une baisse de la TVA pour Canal+ ?

D’après Le Figaro, qui révèle l’information, le gouvernement envisagerait de baisser la TVA à laquelle sont soumises les offres de télévisions payantes auto-distribuées.

Le groupe Canal bénéficierait ainsi d’une TVA réduite passant de 7 à 5 %. Le gouvernement annulerait par la même les mesures fiscales annoncées à l’automne 2012 prévoyant une TVA de 10 % pour la chaîne cryptée dès 2014 – une mesure que les dirigeants de la chaîne avaient chiffrée à 80 millions d’euros.

Canal, qui avait déjà encaissé 40 millions de charges supplémentaires en 2011 avec le passage de la TVA de 5 à 7 %, a donc, semble-t-il, réussi à convaincre le gouvernement, certainement d’ailleurs à l’aide de l’argument de la défense du cinéma français – le groupe participe à la taxe Cosip, 6,7 % de son chiffre d’affaires.

Selon Le Figaro toujours, Bercy aurait été écarté de la décision, provocant son indignation. Une indignation partagée, évidemment, par les chaînes gratuites, qui subissent de plein fouet la crise publicitaire.

Photo : DR

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux