Accueil | Actualités | Médias | Médias : RTL passe à la « radio sociale »
Pub­lié le 13 octobre 2013 | Éti­quettes : , , ,

Médias : RTL passe à la « radio sociale »

Depuis lundi dernier, RTL a mis en place sa « radio sociale », principe qui consiste à créer une « meilleure interaction entre les réseaux sociaux et l'antenne en direct ».

Cette nouveauté se veut être « au carrefour de la radio, du web et du social », assure la station dans un communiqué. « Concrètement, l'auditeur pourra désormais, à partir d'une même page, suivre le flux audio ou vidéo en direct et réagir ou commenter sur Twitter, Facebook ou en s'inscrivant sur le site internet », explique RTL. Et d’ajouter : « À côté de cette "conversation sociale", il aura également accès aux contenus (bonus éditoriaux, commentaires, coulisses...) postés depuis les comptes officiels de la radio. »

Pour Tristan Jurgensen, directeur général de RTLnet, « c'est le prolongement logique du développement des réseaux sociaux et la montée en puissance de la vidéo chez RTL, où l'on filme de 12 à 14 heures de direct par jour ».

Ce nouveau format va également permettre l’émergence d’un nouveau type de publicité sur plusieurs dimensions : Display, publicité avant les vidéos, publicité parmi les tweets répercutés sur le site, etc. « On pense pouvoir faire deux ou trois fois les revenus d'une page Web classique », ajoute Tristan Jurgensen.

Crédit photo : capture d'écran site rtl.fr

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.