Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Médias : RTL passe à la « radio sociale »

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

13 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Médias : RTL passe à la « radio sociale »

Médias : RTL passe à la « radio sociale »

Temps de lecture : 2 minutes

Depuis lundi dernier, RTL a mis en place sa « radio sociale », principe qui consiste à créer une « meilleure interaction entre les réseaux sociaux et l’antenne en direct ».

Cette nou­veauté se veut être « au car­refour de la radio, du web et du social », assure la sta­tion dans un com­mu­niqué. « Con­crète­ment, l’au­di­teur pour­ra désor­mais, à par­tir d’une même page, suiv­re le flux audio ou vidéo en direct et réa­gir ou com­menter sur Twit­ter, Face­book ou en s’in­scrivant sur le site inter­net », explique RTL. Et d’ajouter : « À côté de cette “con­ver­sa­tion sociale”, il aura égale­ment accès aux con­tenus (bonus édi­to­ri­aux, com­men­taires, couliss­es…) postés depuis les comptes offi­ciels de la radio. »

Pour Tris­tan Jur­gensen, directeur général de RTL­net, « c’est le pro­longe­ment logique du développe­ment des réseaux soci­aux et la mon­tée en puis­sance de la vidéo chez RTL, où l’on filme de 12 à 14 heures de direct par jour ».

Ce nou­veau for­mat va égale­ment per­me­t­tre l’émergence d’un nou­veau type de pub­lic­ité sur plusieurs dimen­sions : Dis­play, pub­lic­ité avant les vidéos, pub­lic­ité par­mi les tweets réper­cutés sur le site, etc. « On pense pou­voir faire deux ou trois fois les revenus d’une page Web clas­sique », ajoute Tris­tan Jurgensen.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site rtl.fr