Accueil | Actualités | Médias | Médias : Le géant TF1 se serre la ceinture
Pub­lié le 12 juin 2013 | Éti­quettes : , , ,

Médias : Le géant TF1 se serre la ceinture

Après avoir vécu 20 ans dans l’opulence et l’insouciance, TF1 s’est mis au régime sec. Le groupe espère dégager 8 à 10 millions d’euros d’économies par an pour redresser ses comptes.

Ainsi, LCI va commencer cet été par supprimer ses présentateurs le week-end, les remplaçant par des images en continu. La météo sera également touchée : elle sera, selon Télé Loisirs, commentée par les journalistes de service à l’antenne et non plus par un présentateur dédié.

Le train de mesures d’économie ne s’arrête pas là. Suppression des livraisons gratuites de bouteilles d'eau dans les étages, réduction des frais de taxis, d'hôtels et de restaurants, disparition de la « business class » pour les déplacements aériens... tel est le régime strict auquel la première chaîne d’Europe doit désormais se plier, confrontée comme ses concurrentes à une grave crise de la publicité.

Voir aussi : TF1 modifie ses statuts pour prolonger Nonce Paolini

Crédit photo : Gabriel Jorby via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This