Accueil | Actualités | Médias | Médias : Le géant TF1 se serre la ceinture
Pub­lié le 12 juin 2013 | Éti­quettes : , , ,

Médias : Le géant TF1 se serre la ceinture

Après avoir vécu 20 ans dans l’opulence et l’insouciance, TF1 s’est mis au régime sec. Le groupe espère dégager 8 à 10 millions d’euros d’économies par an pour redresser ses comptes.

Ainsi, LCI va commencer cet été par supprimer ses présentateurs le week-end, les remplaçant par des images en continu. La météo sera également touchée : elle sera, selon Télé Loisirs, commentée par les journalistes de service à l’antenne et non plus par un présentateur dédié.

Le train de mesures d’économie ne s’arrête pas là. Suppression des livraisons gratuites de bouteilles d'eau dans les étages, réduction des frais de taxis, d'hôtels et de restaurants, disparition de la « business class » pour les déplacements aériens... tel est le régime strict auquel la première chaîne d’Europe doit désormais se plier, confrontée comme ses concurrentes à une grave crise de la publicité.

Voir aussi : TF1 modifie ses statuts pour prolonger Nonce Paolini

Crédit photo : Gabriel Jorby via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

36% récolté
Objec­tif : févri­er 2019 ! Nous avons récolté 720,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux