Accueil | Actualités | Médias | Marine Le Pen se désabonne de Canal+, chaîne de « bobos horribles »
Pub­lié le 11 mars 2014 | Éti­quettes : ,

Marine Le Pen se désabonne de Canal+, chaîne de « bobos horribles »

L'événement a été jugé assez important et symbolique pour que la présidente du Front National en fasse part publiquement sur son compte Twitter.

Ce samedi 8 mars, Marine Le Pen a en effet publié ce message vengeur : « j'aurais dû le faire depuis longtemps. Voilà je me DESABONNE DE CANAL+ !!! » Interrogée sur le sujet le jour-même sur i>Télé, chaîne du groupe Canal, celle-ci a expliqué son geste : « Ils sont insupportables (...) des bobos horribles, pleins de mépris, de morgue. »

Et la patronne frontiste de poursuivre : « C'est d'un conformisme ! (...) C'est le prêt-à-penser, ils sont méprisants à l'égard de millions d'électeurs. » Celle-ci ajoute que beaucoup, sur la chaîne cryptée, « traitent les électeurs du Front national comme des sous-citoyens, avec violence, avec mépris, avec haine. Je considère que mon rôle de citoyenne, c'est de ne pas donner d'argent à ces gens-là ».

Une indignation spontanée qui pourrait trouver sa source dans la rumeur qui voudrait que des candidats FN aient été mis sur des listes, pour les municipales « sans leur consentement ». Interrogée sur le sujet par Canal, Marine Le Pen a remis en question le statut de la personne qui l'interrogeait. « S'il est journaliste, moi je suis danseuse au Crazy Horse », a-t-elle ensuite déclaré à son entourage.

Vidéo de l'Agence Info Libre

)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This