Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Marcela Iacub flingue la « presse de gauche » dans les colonnes de… Libé
Publié le 

14 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Marcela Iacub flingue la « presse de gauche » dans les colonnes de… Libé

Marcela Iacub flingue la « presse de gauche » dans les colonnes de… Libé

« On est jamais mieux trahi que par les siens. » C’est ce qu’ont dû penser quelques-uns des derniers lecteurs du quotidien Libération en découvrant la tribune libre de Marcela Iacub parue le 11 avril et intitulée « Presse de gauche, la débandade ! »

L’écrivain et chercheur au CNRS, égérie de la gauche socié­tale, se livre en effet dans cet arti­cle à une véri­ta­ble dia­tribe con­tre les tares con­tem­po­raines d’une « presse de gauche » qui perd chaque jour un peu plus de lecteurs.

« Ce qui est en train de tuer la presse de gauche — car celle de droite se porte plutôt bien — c’est le poli­tique­ment cor­rect. Et Libéra­tion, hélas, n’échappe pas à cette mal­adie post-colo­niale. Car c’est bel et bien ain­si qu’il faut appel­er ce virus mor­tel. » Dès l’in­tro­duc­tion, le ton est don­né…

L’au­teur se lance ensuite dans un implaca­ble réquisi­toire con­tre le con­formisme et le suiv­isme de la « presse de gauche » avant de con­clure :

« (…) l’une des fonc­tions pri­mor­diales de cette presse-là est de détru­ire soit par l’attaque directe soit par la mise sous silence ceux qui conçoivent les choses autrement. En faisant appel à la pire tra­di­tion de la gauche « révo­lu­tion­naire », ces derniers sont vus comme des « dis­si­dents » ou comme des « traîtres » qui doivent faire l’objet de « purges ». Et ce, non seule­ment pour liss­er le paysage de gauche, mais aus­si, pour mon­tr­er aux autres intrépi­des le sort qui les attend si jamais ils déci­dent de se révolter ».

Une dénon­ci­a­tion qui ne dénoterait pas sous la plume d’un jour­nal­iste con­ser­va­teur et dont les ter­mes doivent réson­ner comme un glas aux oreilles de la rédac­tion de Libé qui n’en finit plus de s’en­fon­cer dans le marasme économique et les con­flits internes.

Voir notre dossier sur Libération

Crédit pho­to : Hen­ri­Dav­el via Wikimé­dia (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision