Accueil | Actualité de l'Ojim | L’Ojim a besoin de 10.000 euros pour son développement
Pub­lié le 17 novembre 2014 | Éti­quettes :

L’Ojim a besoin de 10.000 euros pour son développement

En septembre vous avez été plus de cent dix mille visiteurs uniques avec en particulier le succès de notre dossier « Le Grand Journal de Canal+, Goebbels à Beverly Hill ». Nous allons dépasser largement ce chiffre en octobre avec « l’Affaire Zemmour, une grenade dans le bunker » et bien d’autres documents sur les 28 minutes d’Arte, les désinformations de TF1, les Assises du journalisme de Metz etc.

Dans les courriers et courriels que nous recevons vous êtes nombreux à nous poser la même question : « Pourquoi aussi peu de vidéos sur le site de l’Ojim ? Pourquoi vous privez vous d’un média aussi utilisé et plébiscité par les jeunes générations ? ». Réponse : à cause des sous. Nous devons avoir recours à des prestataires extérieurs pour filmer, caler, monter, mettre en musique. Et cela coûte cher.

Nous avons décidé de le pallier et de monter notre atelier vidéo. Nous avons chiffré nos besoins. Deux caméras (pour avoir deux angles de prises de vue, trois seraient mieux mais commençons par deux) Panasonic HD AH-AC 160 coûtent 7300 € ; câbles, rallonges, trépied, micros, éclairage 480 € ; un enregistreur 4 pistes 200 € ; un écran de contrôle 250 € : 2 ordinateurs 650 € ; un mélangeur vidéo ATEM 1080 €.

Total 9960 euros. Nous lançons donc une souscription : dix-mille euros pour des images. Vous pouvez payer en ligne sur le site via Paypal ou une carte de crédit ou envoyer un chèque à l’ordre de l’Ojim au 48 boulevard de la Bastille 75012 Paris. D’avance merci, nous vous tiendrons régulièrement informés des progrès de la souscription Et nous ne vous décevrons pas.




Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

0% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 0€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux