Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération vs Cash Investigation : round 2
Publié le 

18 février 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Libération vs Cash Investigation : round 2

Libération vs Cash Investigation : round 2

Nouveau round dans la bataille de chiffres que se livrent Libération et l’émission « Cash Investigation ».

Dans son émis­sion du 2 févri­er 2016, « Cash » s’é­tait penché sur la déli­cate ques­tion des pes­ti­cides, en affir­mant avec tam­bours et trompettes que 97 % de nos ali­ments en con­te­naient. Pour jus­ti­fi­er cette sen­tence, l’émis­sion présen­tée par Élise Lucet s’ap­puyait sur un rap­port de l’Au­torité européenne de sécu­rité ali­men­taire (Efsa) de 2013.

Une étude qui a été vis­i­ble­ment mal lue au point d’at­tir­er l’at­ten­tion de la rubrique « Dés­in­tox » de Libé. D’après le quo­ti­di­en, le rap­port stip­u­lait que « 97,4 % des échan­til­lons ne dépassent pas les lim­ites de pes­ti­cides autorisées par l’UE (max­i­mum residue lev­el, MRM) alors que 2,6 % les dépassent ». Une dif­férence qui change tout, car sur ces 97 %, 54,6 % ne con­ti­en­nent « aucun résidu détectable ».

Pour sa défense, « Cash » avait argué que ces 54,6 % con­te­naient en réal­ité des pes­ti­cides mais « en quan­tité non mesurable ». Pour Libé, ça n’est tou­jours pas suff­isant. Revenant à la charge, « Dés­in­tox » estime que l’émis­sion « a tou­jours tort ». « Mar­tin Boudot se trompe. Dans les 54,6%, il y a bien cer­tains ali­ments qui présen­tent des traces de pes­ti­cides en quan­tité telle­ment infimes qu’on ne peut pas les quan­ti­fi­er… mais il y en a aus­si, con­traire­ment à ce qu’il affirme, qui n’ont don­né lieu à aucune détec­tion du tout », explique l’ar­ti­cle.

Aus­si, Libéra­tion appelle en ren­fort une autre étude, celle de la Direc­tion Générale de l’Al­i­men­ta­tion (DGAL) datant de 2012. Fondée sur des analy­ses plus poussées, celle-ci avance que « 10% des échan­til­lons exam­inés ont été jugés “non con­formes” (dépas­sant les lim­ites légales autorisées), 38% con­te­naient des résidus “quan­tifi­ables dans les normes”, 5% con­te­naient des traces de résidus “non quan­tifi­ables” et… 47% n’ont don­né lieu à aucune détec­tion de résidus. »

Pour « Dés­in­tox », il n’est pas ques­tion pour autant de déduire que « 47% des végé­taux en général ne con­ti­en­nent aucun résidu, parce que ces chiffres de la DGAL valent pour une année don­née, et dépen­dent aus­si de l’échan­til­lon­nage ». Mal­gré tout, Libé juge cette esti­ma­tion bien plus « réal­iste » que les 97 % cités par « Cash Inves­ti­ga­tion ».

« Comme quoi il est pos­si­ble de relever des risques réels, sans faire dire n’im­porte quoi à des chiffres », con­clut l’ar­ti­cle, insin­u­ant sans doute que l’émis­sion d’Élise Lucet s’est peut-être un peu trop tournée vers le sen­sa­tion­nel aux dépens de la rigueur jour­nal­is­tique…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision