Accueil | Actualités | Médias | Les sénateurs votent pour une commission de surveillance de l’AFP
Pub­lié le 8 février 2015 | Éti­quettes :

Les sénateurs votent pour une commission de surveillance de l’AFP

Ce jeudi, malgré l'opposition du gouvernement, les sénateurs ont voté en faveur de la création d'une commission de surveillance de l'AFP, qui s'intègre dans la proposition de loi socialiste sur la modernisation du secteur de la presse.

Cette commission, qui naîtra de la fusion entre le Conseil supérieur de l'AFP et sa commission financière, devrait être chargée d'« assurer la pérennité de l'agence » et de superviser son conseil d'administration.

Par ailleurs, deux amendements de suppression ont été rejetés. Celui de Pierre Laurent (communiste), pour qui les commissions de surveillance sont avant tout « des structures inspirées du modèle privé de l'entreprise », ce qui « questionne sa pertinence pour l'AFP ». Celui également de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, qui craint un risque juridique.

À présent, ce projet doit être, après finalisation, validé par l'Assemblée nationale.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This