Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Spécial Investigation » : des coulisses peu reluisantes
Publié le 

14 juin 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | « Spécial Investigation » : des coulisses peu reluisantes

« Spécial Investigation » : des coulisses peu reluisantes

Une enquête menée par Télérama révèle cette semaine les « coulisses pas très nettes » de l’émission « Spécial Investigation » sur Canal.

Et les con­flits d’intérêts y pul­lu­lent ! Selon le mag­a­zine, le présen­ta­teur-rédac­teur en chef de l’émission, Stéphane Hau­mant, la dirig­erait d’une main de fer, imposant des mem­bres de sa famille dans les sujets et faisant des reportages une affaire per­son­nelle.

Ain­si apprend-t-on qu’un sujet sur les appareils ménagers et les exten­sions de garanties a finale­ment été reven­du à France 2 car il met­tait en cause les mag­a­sins Dar­ty et Boulanger… prin­ci­paux vendeurs de décodeurs Canal. « Canal a payé un film 100 000 euros pour ne pas le dif­fuser, tout en autorisant le pro­duc­teur, Ligne de mire, à le ven­dre ailleurs ! Du jamais vu ! », a con­fié à Téléra­ma un proche du dossier.

Toutes les sources souhait­ent rester anonymes, de peur de per­dre leur emploi, et se per­me­t­tent ain­si une grande lib­erté de ton à l’égard de Stéphane Hau­mant, accusé de se met­tre en scène, lui et sa famille, dans ses reportages. S’estimant vic­time d’un arti­san peu scrupuleux en 2011, ce dernier n’avait pas hésité à s’afficher en début de reportage avec sa femme, main dans la main, pour témoign­er. Une scène qui avait alors été coupée en cat­a­stro­phe par la direc­tion.

Aus­si, en con­flit per­son­nel avec un mag­a­sin, Stéphane Hau­mant avait obligé ses col­lab­o­ra­teurs à filmer plusieurs séquences d’un reportage dans ce même mag­a­sin, cou­plé à un témoignage de son épouse… Cette dernière a égale­ment été imposée, depuis qu’elle est direc­trice de pro­duc­tion dans une agence de presse, au mon­tage de plusieurs films. Sa cou­sine s’est égale­ment vue placée de force à la réal­i­sa­tion d’un doc­u­men­taire sur les nou­veaux pièges du crédit.

L’emprise de Stéphane Hau­mant ne s’arrête pas là. « Au mon­tage, il n’hésite pas à pren­dre les manettes à notre place […] Cela devient son film, et plus le nôtre ! », con­fie une autre source anonyme. Le présen­ta­teur est égale­ment accusé de faire pren­dre un virage poli­tique au sujet traité. « On a l’im­pres­sion qu’ils veu­lent trans­former cette émis­sion en Enquête exclu­sive (M6) ou en Droit de savoir (TF1) ! », s’indigne une dernière source.

Téléra­ma rap­pelle que « l’a­gence Ligne de Mire, longtemps pour­voyeuse de sujets, a car­ré­ment décidé il y a trois ans de ne plus tra­vailler pour l’émis­sion. Au risque de met­tre en péril la péren­nité de la société. » Sol­lic­ités par le mag­a­zine, ni M. Hau­mant, ni Canal n’ont souhaité réa­gir.

Crédit pho­to : DR — source : Téléra­ma

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision