Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le CSA a reçu « 700 plaintes » après le passage de Zemmour sur France 5

18 septembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le CSA a reçu « 700 plaintes » après le passage de Zemmour sur France 5

Le CSA a reçu « 700 plaintes » après le passage de Zemmour sur France 5

18 septembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le passage d’Éric Zemmour dans « C à Vous » le 6 septembre dernier n’aura pas laissé les téléspectateurs indifférents.

Très regardé et très partagé, l’ex­trait aurait égale­ment choqué un cer­tain nom­bre de per­son­nes. Sur Twit­ter, le Con­seil supérieur de l’au­dio­vi­suel (CSA) a ain­si indiqué avoir reçu « plus de 700 sig­nale­ments con­cer­nant l’émission ».

Ce jour-là, Éric Zem­mour était venu présen­ter, face à Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen, son dernier livre, Un Quin­quen­nat pour rien (Albin Michel), recueil de ses chroniques RTL précédé d’un texte de 50 pages inti­t­ulé « La France au défi de l’is­lam ». Sur le plateau, le chroniqueur a expliqué sa posi­tion habituelle sur la ques­tion, en répé­tant notam­ment qu’« il n’y a pas de musul­mans modérés ».

Et ce dernier d’a­jouter qu’« il y a sim­ple­ment des gens qui appliquent à la let­tre et d’autres qui n’ap­pliquent pas à la let­tre. Mais ils savent qu’ils ne sont pas des bons musul­mans ». Aus­si, l’écrivain a pré­cisé que « le dji­had mil­i­taire est un élé­ment fon­da­men­tal de l’Is­lam. Et les sol­dats du dji­had sont con­sid­érés par tous les musul­mans, qu’ils le dis­ent ou qu’ils ne le dis­ent pas, comme des bons musul­mans, qui osent ».

C’en était trop pour ces fameux 700 téléspec­ta­teurs qui ont choisi de saisir le CSA. De son côté, le Con­seil a annon­cé que le dossier allait être « instru­it prochaine­ment ». Il est à not­er qu’en 2014, RTL avait reçu une mise en garde de ce même CSA pour une chronique de l’intéressé, ses pro­pos de l’époque ayant été con­sid­érés par le gen­darme du PAF comme sus­cep­ti­bles d’engendrer des com­porte­ments discriminatoires…

Voir aussi

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés