Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le CCIF envoie Ivan Rioufol devant la police judiciaire
Publié le 

16 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le CCIF envoie Ivan Rioufol devant la police judiciaire

Le CCIF envoie Ivan Rioufol devant la police judiciaire

Le journaliste du Figaro Ivan Rioufol a été convoqué par la police judiciaire suite à des propos tenus à la radio qui avaient suscité la réaction du CCIF.

« Pour la pre­mière fois de ma car­rière jour­nal­is­tique (débutée en 1976), j’ai reçu, same­di, une con­vo­ca­tion pour être enten­du par la Police Judi­ci­aire, suite à une plainte déposée par le Col­lec­tif con­tre l’islamophobie en France (CCIF) », a‑t-il réa­gi sur son blog.

« Je vais devoir répon­dre de pro­pos tenus le 15 novem­bre 2012 dans l’émission On refait le Monde, ani­mée par Marc-Olivi­er Fogiel, sur RTL égale­ment visé par la plainte, a‑t-il pour­suivi. Le CCIF, qui œuvre à l’islamisation des musul­mans, me reproche d’avoir cri­tiqué sa cam­pagne d’affichage : “Nous sommes la nation”. Il s’agit du détourne­ment du tableau de David, Le ser­ment du Jeu de Paume. Se sub­sti­tu­ant aux acteurs de la Révo­lu­tion française, l’image représente très majori­taire­ment des femmes voilés, des bar­bus, des enca­pu­chon­nés et des jeunes des cités. »

Et Rioufol de dénon­cer une atteinte à la lib­erté d’expression : « Avec sa plainte, le CCIF porte évidem­ment atteinte à l’élémentaire lib­erté d’expression. La lutte con­tre l’islamophobie dont il se réclame revient à inter­dire tout débat. (…) Inutile d’insister, j’imagine, sur l’extrême grav­ité de cette ten­ta­tive de pénalis­er l’esprit cri­tique, d’intimider des jour­nal­istes, de cen­sur­er des médias, de réin­tro­duire le délit de blas­phème. »

En guise de con­clu­sion, le jour­nal­iste assure que ces ten­ta­tives d’intimidation ne le « fer­ont évidem­ment pas taire. Tout au con­traire. »

Crédit pho­to : “Nous sommes la nation” cap­ture d’écran CCIF (DR)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision