Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La « solitude » de Poutine au dernier G20 selon le Petit Journal

31 décembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La « solitude » de Poutine au dernier G20 selon le Petit Journal

La « solitude » de Poutine au dernier G20 selon le Petit Journal

Le meilleur de l’Ojim en 2014 (10) — Pendant les fêtes, l’Ojim fait relâche et se rallie à la trêve des confiseurs. L’occasion de vous faire revivre les grands moments de l’année 2014 du point de vue de la critique des médias. Cette année, l’Ojim s’est particulièrement attaché à décrypter le discours produit par les médias par une analyse exhaustive de certaines émissions ou de certains supports de presse. Mais l’Ojim continue également de débusquer petites et grosses manipulations dont se rendent coupables certains journalistes, et tente de mettre à jour les enjeux qui se cachent derrière ce combat de la parole. N’oubliez pas que l’Ojim est un site entièrement indépendant qui ne vit que grâce à vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous est utile.

[divider]

Dans son dernière émission I‑média, Jean-Yves Le Gallou lève un beau lièvre médiatique : la prétendue solitude de Vladimir Poutine au dernier G20 de Brisbane (Australie) dont se réjouit ironiquement le « Petit Journal » de Canal.

Selon Yann Barthès, images à l’appui, Pou­tine aurait été con­traint de déje­uner seul à une table car « tout le monde lui fait la gueule »… Sauf que les images mon­trées sont savam­ment coupées, un serveur cachant oppor­tuné­ment la prési­dente du Brésil Dil­ma Rouss­eff assise en face du prési­dent russe, en atten­dant vraisem­blable­ment les autres con­vives qui s’installent à la bonne fran­quette avec leur assi­ette… Le site les-crises.fr, dans une petite vidéo reprise par I‑média, dif­fuse égale­ment un autre extrait de ce fameux G20 où l’on voit Pou­tine en com­pag­nie de Xi Jin­ping (Chine), Pranab Mukher­jee (Inde), Jacob Zuma (Afrique du Sud) et la même Dil­ma Rouss­eff, tous en train de se ser­rer chaleureuse­ment la main. Isolé, Pou­tine ? Les cinq chefs d’État se don­nant publique­ment un gage d’amitié réciproque ne représente, excusez du peu, que 3 mil­liards d’individus, c’est-à-dire la moitié de la pop­u­la­tion de la planète ! Mais pour le « Petit Jour­nal », il suf­fit que le prési­dent des États-Unis bat­te froid celui de la Russie pour que « tout le monde » soit à l’unisson… Un chef d’œuvre de pro­pa­gande atlantiste sur fond d’arrogance occi­den­tale. La prochaine fois qu’Obama attrapera un rhume, soyons sûrs que Barthès éter­nuera…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : la première audience a eu lieu

La première audience s’est déroulée le 7 octobre 2020 au nouveau Palais de Justice de Paris devant la 17ème chambre qui suit les délits de presse. Notre avocat Maître Benoît Derieux a choisi de plaider la nullité pour vice de forme. Si l’avocat de la partie adverse était présent, Monsieur Ramzi Khiroun ne s’est pas présenté. Compte-rendu dans notre article du 12 octobre.

Derniers portraits ajoutés

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.