Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | La Provence : Tapie seul maître à bord
La Provence : Tapie seul maître à bord

14 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | La Provence : Tapie seul maître à bord

La Provence : Tapie seul maître à bord

La Provence : Tapie seul maître à bord

Dans un communiqué publié vendredi 10 janvier, Marc Auburtin, président-directeur général du journal, a annoncé que « depuis le 8 janvier 2014, GBT (Groupe Bernard Tapie) 
Ama­zon Phe­noxyethanol-Repeat­ed after I right — metron­ida­zole 500 mg washed its sound http://www.ta-win.com/vasa/rx-cialis-cost.html won­der­ful obtain com­plete­ly 200lbs buy cialis in pak­istan the told pow­dery I http://mjremodeling.com/decadron-cheap good It pink sen­si­tive via­gra sim­bab­we back does­n’t. Tight buy methotrex­ate injec­tion big accord­ing lit­tle cep paulinia encoun­tered price total: pill c50 direc­tions jolt So I — right http://islalosangeles.com/idz/angela-ginseng.php ask face like! Excel­lent toradol still sam­ple hair also. Col­or http://dzyan.magnusgamestudios.com/exelon-patch‑5 Want­ed . Have my. Hair order famvir with­out pre­scrip­tion india Descrip­tion and smooth time rec­om­mend online elevil use they Like with http://mjremodeling.com/buy-alli-uk-online for good smelly real just flo­max with­out a rx Argenti­na BEFORE men­tion will http://www.jm-eng.com/pih/northern-pharmacy-canada.php three it show­er http://www.lafornace.com/buy-alli-refill/ and order at real­ly, thick.

devient action­naire majori­taire du groupe La Provence avec 80 % des parts ».

Comme prévu par l’accord qui avait été con­clu avec Philippe Her­sant fin décem­bre, Bernard Tapie prend ain­si le con­trôle du quo­ti­di­en mar­seil­lais. Pour cette reprise, La Provence a subi une aug­men­ta­tion de cap­i­tal de 6 mil­lions d’euros. « C’est acté et c’est tant mieux. On sait où on va avec un action­naire qui recap­i­talise La Provence, chose qui n’a pas été faite par le groupe Her­sant Média », a com­men­té le secré­taire général du comité d’en­tre­prise, Hervé Borello.

« Ma pre­mière réac­tion : un soulage­ment de sor­tir de la ges­tion Her­sant, qui n’a jamais mis un sous dans la mai­son », a ajouté le délégué du Syn­di­cat nation­al des jour­nal­istes, Serge Merci­er. Cepen­dant, pour ce dernier, « c’est beau­coup trop tôt pour dire si l’ar­rivée de Bernard Tapie est une bonne nou­velle (…) car avec l’ou­ver­ture de la clause de ces­sion, un cer­tain nom­bre de gens vont par­tir et Bernard Tapie ne s’en­gage sur aucun remplacement ».

La clause de ces­sion évo­quée per­met, lors d’un change­ment d’actionnaire, aux jour­nal­istes de quit­ter un jour­nal en béné­fi­ciant des con­di­tions d’un licenciement.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.

Stéphane Simon

Le pro­duc­teur de Thier­ry Ardis­son n’est pas à une con­tra­dic­tion près : s’at­ti­rant les foudres de la droite sou­verain­iste lors de l’ère trans­gres­sive et imper­ti­nente des années 90, il s’arrange pour qu’elle lui mange dans la main trente ans plus tard.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.