Accueil | Actualités | Médias | La première chaîne TV pour chiens débarque en France
Pub­lié le 9 avril 2015 | Éti­quettes :

La première chaîne TV pour chiens débarque en France

S'allonger devant sa télévision le dimanche ne sera bientôt plus une activité exclusivement humaine.

DogTV : on n'arrête pas le progrès !

Crédit photo : © DogTV

Comme le rapportent Les Échos, la chaîne de télévision pour chiens DogTV, déjà bien implantée aux États-Unis, au Japon et en Corée du Sud, débarque en France sur le bouquet TV d'Orange. « Avec 17 chiens pour 100 personnes, soit l’un des plus forts ratios au monde, et une population de 10 millions de chiens, ce qui place le pays au 1er rang européen, la France a tout pour intéresser DogTV », a expliqué le co-fondateur de cette chaîne lancée par le groupe israélien Jasmine.

Couvrant déjà plus d'une trentaine de millions de foyers dans le monde, DogTV a vocation à divertir la race canine lorsque le maître est absent pour surmonter « l'angoisse de la séparation ». « Colorisation de l’image pour l’adapter à la vue du chien, amplification des sons qui attirent l’attention de la gente canine, plans tournés "du point de vue" de l’animal : rien n’a été laissé au hasard », notent Les Échos.

Bientôt, la chaîne pourrait même accueillir des annonceurs avec, pourquoi pas, des publicités exclusivement audibles pour les chiens, comme cela a déjà été fait outre Manche avec la première publicité « direct to dog ». On n'arrête pas le progrès.

Crédit photos : © DogTV

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This