Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | La PQR malade… du manque de concurrence ?
La PQR malade… du manque de concurrence ?

8 mars 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | La PQR malade… du manque de concurrence ?

La PQR malade… du manque de concurrence ?

La PQR malade… du manque de concurrence ?

La presse quotidienne régionale traverse une passe difficile. En 2012, presque tous les titres ont vu leur diffusion payée chuter : sur les 51 certifiés par l’Observatoire de la presse (OJD), 46 sont en baisse, 5 en hausse (au maximum 0,5%).

L’Est Répub­li­cain s’ef­fon­dre de 5,8% sur un an, Nice Matin de 5,6%, Var Matin de 5%, La Provence de 4,1%, La Dépêche du Midi de 3,6%, Le Parisien de 3,3%, Le Pro­grès de 3,2%, comme La Voix du Nord, Le Répub­li­cain Lor­rain de 3,1%, La Mon­tagne de 3%, Sud Ouest de 2,8%, Les Dernières Nou­velles d’Al­sace de 2,7%, etc…

Les seuls jour­naux à pro­gress­er sont Ouest France, Le Cour­ri­er de l’Ouest, Le Maine Libre, Presse Océan et Nord Lit­toral. Soit qua­tre jour­naux sur cinq en con­cur­rence frontale.

Le Télé­gramme de Brest, lui aus­si en con­cur­rence avec Ouest France, affiche un petit recul entre 2011 et 2012 mais une hausse depuis 2008. Et si la sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique de titres/groupes régionaux expli­quait en par­tie la dégra­da­tion de leur san­té économique ?

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.

Stéphane Simon

Le pro­duc­teur de Thier­ry Ardis­son n’est pas à une con­tra­dic­tion près : s’at­ti­rant les foudres de la droite sou­verain­iste lors de l’ère trans­gres­sive et imper­ti­nente des années 90, il s’arrange pour qu’elle lui mange dans la main trente ans plus tard.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.