Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
La fin de Lagardère dans l’aéronautique

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

13 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La fin de Lagardère dans l’aéronautique

La fin de Lagardère dans l’aéronautique

Temps de lecture : < 1 minute

Le groupe Lagardère vient de vendre sa participation de 7,4 % dans EADS pour 2,28 milliards d’euros afin de concentrer son activité exclusivement sur les médias.

Cette rup­ture est his­torique, la spé­cial­ité du groupe étant, à l’origine, l’aéronautique et la Défense. Le prix obtenu pour ces 61 mil­lions d’actions représente 61 % de la valeur totale du groupe dirigé par Arnaud Lagardère ; les 1,4 mil­liards d’euros restants étant liés à ses activ­ités dans les médias.

Arnaud Lagardère compte vers­er la moitié de cette somme à ses action­naires sous forme de div­i­dende excep­tion­nel de 9,4 euros par action. L’autre par­tie sera con­sacrée à son désendet­te­ment et à des investisse­ments dans les médias (numérique, TV…).