La fin de Lagardère dans l’aéronautique

Le groupe Lagardère vient de vendre sa participation de 7,4 % dans EADS pour 2,28 milliards d’euros afin de concentrer son activité exclusivement sur les médias.

Cette rupture est historique, la spécialité du groupe étant, à l’origine, l’aéronautique et la Défense. Le prix obtenu pour ces 61 millions d’actions représente 61 % de la valeur totale du groupe dirigé par Arnaud Lagardère ; les 1,4 milliards d’euros restants étant liés à ses activités dans les médias.

Arnaud Lagardère compte verser la moitié de cette somme à ses actionnaires sous forme de dividende exceptionnel de 9,4 euros par action. L’autre partie sera consacrée à son désendettement et à des investissements dans les médias (numérique, TV…).