Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La Cour des Comptes épingle sévèrement l’AEF
Publié le 

15 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La Cour des Comptes épingle sévèrement l’AEF

La Cour des Comptes épingle sévèrement l’AEF

Dans son rapport intitulé « L’AEF : une réforme chaotique et coûteuse », la Cour des Comptes constate des « surcoûts massifs » estimés à 100 millions d’euros entre 2009 et 2011 pour l’AEF.

L’Audiovisuel Extérieur de la France (AEF), qui chapote France 24, les radios RFI et Monte-Car­lo Doualiya, aurait été « défail­lant » sous la prési­dence d’Alain de Pouzil­hac. Ain­si, la Cour des Compte met l’accent sur une « dérive finan­cière mas­sive », des « plans d’affaire irréal­istes » et une réforme ayant entrainé des « sur­coûts mas­sifs » à la charge de l’État.

Aus­si, l’AEF n’a pas signé de Con­trat d’objectifs et de moyens avec l’État (COM), étant ain­si depuis 2009 dans l’illégalité. La Cour invite les min­istères de tutelle à repren­dre la main après avoir été vis­i­ble­ment lax­istes, alors que Chris­tine Ock­rent était numéro 2 et son mari Bernard Kouch­n­er aux Affaires étrangères… « Dans la sit­u­a­tion actuelle des finances publiques, l’Etat ne pour­ra plus en assur­er la charge », con­clut le rap­port.

De son côté, la nou­velle prési­dente de l’AEF, Marie-Chris­tine Saragosse, a tenu à se désol­i­daris­er de l’action con­duite par Alain de Pouzil­hac et a dénon­cé une « société en état de choc, totale­ment désor­gan­isée : deux plans de départs volon­taires non ciblés por­tant sur 22% des effec­tifs, accom­pa­g­nés d’une fusion bru­tale et insuff­isam­ment pré­parée et d’un démé­nage­ment mal accep­té, auraient pu avoir rai­son de son exis­tence même. » Ambiance…

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision