Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La BBC veut plus de visibilité pour les LGB
Publié le 

19 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La BBC veut plus de visibilité pour les LGB

La BBC veut plus de visibilité pour les LGB

La BBC adore se regarder le nombril ; elle est sans arrêt agitée par des débats autour des « discriminations », ou supposées telles. Cela a concerné les minorités raciales, tout d’abord, puis, plus récemment, les femmes : âge des intervenantes, longueur de leur jupe, place des femmes de couleur… N’oublions pas que l’on peut être discriminé(e) à plus d’un titre !

Aujourd’hui, alors que le pre­mier min­istre con­ser­va­teur David Cameron vient de se pronon­cer en faveur du mariage pour les cou­ples de même sexe, la BBC s’inquiète de la représen­ta­tion sur ses écrans des per­son­nes LGB (les­bi­ennes, gay et bisex­uelles). Le ser­vice pub­lic a donc com­man­dité un énième rap­port sur le sujet. Sans sur­prise, celui-ci, paru cette semaine, con­clut que l’on n’en fait jamais assez en la matière. Les per­son­nes LGB sont ain­si encore « rel­a­tive­ment invis­i­bles » et « trop sou­vent stéréo­typées » à la télévi­sion. Même si quelques feuil­letons mai­son reçoivent des bons points pour avoir su, à la façon de notre « Plus belle la vie », inclure des per­son­nages homo­sex­uels dans leur scé­nario, il faut faire encore des efforts. Voici donc quelques unes des prin­ci­pales recom­man­da­tions du rap­port :

- Atten­tion à ne pas dis­crim­in­er les les­bi­ennes et les bi en inclu­ant surtout des homo­sex­uels mâles dans les fic­tions ou les pro­grammes de diver­tisse­ment.

- Veiller à présen­ter plus de per­son­nes LGB dans tous les types d’émissions, notam­ment les émis­sions des­tinées aux enfants.

- Dans les pro­grammes d’information, ne pas don­ner trop la parole aux points de vue « homo­phobes » (les homo­phobes étant ceux qui s’opposent au mariage gay ou à l’adoption par les cou­ples homo­sex­uels).

- Atten­tion à ce que les per­son­nes LGB présen­tées à la télévi­sion ne soient pas for­cé­ment jeunes, blancs et en bonne san­té, car on peut aus­si être LGB vieux, de couleur et/ou hand­i­capé.

- Enfin, ne pas pren­dre trop d’ac­teurs hétéro­sex­uels pour jouer des per­son­nages de fic­tion LGB car ceux-ci man­quent de crédi­bil­ité dans ces rôles de com­po­si­tion ! En d’autres ter­mes, il est tout à fait légitime qu’une per­son­ne de couleur joue un per­son­nage d’une pièce de Shake­speare, mais pas qu’un hétéro­sex­uel joue un per­son­nage homo­sex­uel…

Les « experts » ayant con­tribué à ce rap­port, on s’en doute à la lec­ture de ces recom­man­da­tions, étaient pro­posés par les asso­ci­a­tions mil­i­tantes LGB elles-mêmes. Mais une ques­tion fon­da­men­tale reste cepen­dant en sus­pens : pourquoi ces ligues de ver­tu ont-elles oublié les trans ? La trans­pho­bie n’est-elle pas une dis­crim­i­na­tion comme une autre ? Espérons qu’un nou­veau rap­port comblera cette insup­port­able lacune.

Crédit pho­to : kyle­zoa via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision