Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Journaliste de Disclose en garde à vue, les silences des médias de grand chemin

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

26 septembre 2023

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Journaliste de Disclose en garde à vue, les silences des médias de grand chemin

Journaliste de Disclose en garde à vue, les silences des médias de grand chemin

Temps de lecture : 3 minutes

L’affaire est un peu confuse. Ariane Lavrilleux, une jeune journaliste du média en ligne Disclose (qui – au culot – se présente aussi comme une ONG, avec l’écriture inclusive à la mode) est victime d’une garde à vue de 48h à Marseille après des révélations mettant en cause le secret défense. Elle est heureusement libérée mais personne dans les médias de grand chemin ne cherche à savoir quels intérêts se cachent derrière Disclose, un média atlantiste qui semble bien proche des intérêts américains.

Une affaire où l’Égypte intervient

Il s’agirait d’un détourne­ment d’information – avec ou non la com­plic­ité des ser­vices français – par les ser­vices égyp­tiens. Fin 2021, Dis­close pub­lie un arti­cle sur le sujet. Les infor­ma­tions recueil­lies en 2016 par une mis­sion de ren­seigne­ment français sur la lutte anti-ter­ror­iste auraient été util­isées par l’armée égyp­ti­enne, non pas con­tre le ter­ror­isme mais pour frap­per de sim­ples con­tre­bandiers à la fron­tière avec la Libye. L’affaire paraît min­ime, mais le min­istère de la Défense français y voit une atteinte à secret con­cer­nant la défense nationale d’où plainte, action de la DGSI, perqui­si­tion mus­clée puis garde à vue.

Protestations unanimes

Il paraît nor­mal que la pro­fes­sion se mobilise pour défendre une jour­nal­iste. Reporters Sans Fron­tières (RSF), le Syn­di­cat Nation­al des jour­nal­istes (SNJ), Amnesty Inter­na­tion­al, le social­iste Olivi­er Fau­re, le député écol­o­giste Julien Bay­ou, la députée LFI de Seine-Saint-Denis Raquel Gar­ri­do et quelques autres sont de la partie.

Silence sur Disclose

La jour­nal­iste s’est spé­cial­isée sur les fuites con­cer­nant les ventes d’armes français­es à l’étranger, avec comme clients l’Égypte, la Russie (avant le con­flit avec l’Ukraine), l’Arabie Saou­dite ou les Émi­rats arabes unis, pub­liant des infor­ma­tions qui de fac­to (nous ne par­lons pas d’intention) ne peu­vent que nuire aux intérêts de l’industrie de défense française. Qui nuit aux uns prof­ite aux autres… N’oublions pas nos amis améri­cains qui ont tor­pil­lé le « marché du siè­cle » obtenu par la France pour livr­er des sous-marins à l’Australie. Dans ce con­texte il est bon de savoir qui se cache der­rière Dis­close, ce qu’aucun arti­cle ne mentionne.

Voir aus­si : Dis­close : agence d’influence entre Soros et atlantisme

L’OSINT, un nouveau paradigme problématique

OSINT, le journalisme de renseignementAujourd’hui tous les ser­vices de ren­seigne­ments civils et mil­i­taires dis­posent de divi­sions OSINT, et l’on con­sid­ère que 80 à 90 % des ren­seigne­ments traités par les pro­fes­sion­nels du ren­seigne­ment provi­en­nent de sources ouvertes. Les évo­lu­tions tech­nologiques ont débouché sur un nou­veau par­a­digme du ren­seigne­ment : le citoyen lamb­da a poten­tielle­ment à sa dis­po­si­tion « une quan­tité faramineuse de don­nées et une manne d’informations presque sans limites ». (…)

Pour lire la suite, vous pou­vez faire un don à par­tir de 1€ pour obtenir votre brochure numérique réservée à nos dona­teurs. En sus, les dons de 50€ et plus reçoivent dédi­cacée notre nou­velle brochure papi­er sur L’Empire Net­flix, l’emprise du diver­tisse­ment. Pour nous soutenir et recevoir vos brochures, cliquez ici : ojim.fr/faireundon/