Accueil | Actualités | Médias | José Anigo porte plainte contre Canal+ et les Guignols
Pub­lié le 18 septembre 2013 | Éti­quettes : , ,

José Anigo porte plainte contre Canal+ et les Guignols

Suite à un sketch des « Guignols de l’info » mettant en lien la mort du fils de José Anigo, directeur sportif de l’OM, avec le milieu du football marseillais, ce dernier a décidé de porter plainte.

« Mercredi, je suis allé porter plainte contre X pour assassinat contre le procureur de la République de Marseille. Je vais aussi déposer plainte contre Canal et les Guignols », a déclaré le cadre de l’OM au journal L’Équipe. Celui-ci a donc décidé de réagir face à « tous ces amalgames pourris » : « On ne peut pas rire de tout et on ne plaisante pas avec la mort. »

« Je veux que ça s'arrête, ça me rend fou. J'en ai vraiment assez. Mon fils aimait le foot, il venait voir les matches mais il était à des kilomètres et des kilomètres de l'OM », a-t-il déclaré. Le fils de José Anigo a été tué dans un règlement de compte le 5 septembre dernier à Marseille. « Ses soucis, je ne les ai jamais niés et j'ai fait le maximum pour le tirer de la rue, qui l'avait aspiré. (...) Avec mon fils, j'ai dû manquer une étape. Je m'en veux », confesse ce dernier.

Crédit photo : DR

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux