Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Jean-Vincent Placé / Canal+ : l’affrontement

14 avril 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Jean-Vincent Placé / Canal+ : l’affrontement

Jean-Vincent Placé / Canal+ : l’affrontement

Invité sur le plateau du « Supplément » de Canal, l’écologiste Jean-Vincent Placé a été confronté à nouveau à ses histoires de PV impayés (ou non). Un rappel qui lui a fortement déplu…

Dans le sujet dif­fusé par Canal, qui évoque ses 18 000 euros de PV pré­ten­du­ment impayés, on peut enten­dre Michèle Sab­ban, vice-prési­dente social­iste du con­seil région­al d’Île-de-France, assur­er que le patron des séna­teurs éco­los n’a réglé que 7 000 euros sur cette somme astronomique. Ce que con­teste formelle­ment M. Placé.

« Je n’ai rien à nier, j’ai déjà tout dit sur cette affaire, c’est clos, j’ai tous les élé­ments. Ça date d’il y a cinq ans, je trou­ve ça minable de repass­er sur cette his­toire, sur laque­lle j’ai déjà répon­du », s’est-il emporté. Menaçant plusieurs fois de quit­ter l’émis­sion, Jean-Vin­cent Placé prof­it­era juste­ment de la coupure pub pour le faire, non sans avoir lâché un : « Je me tire, vous me faites chi­er. » Il revien­dra finale­ment à la reprise de l’an­tenne.

Sur Twit­ter, après l’émis­sion, il sig­ni­fie à Jérôme Bermyn, le jour­nal­iste qui a réal­isé le reportage, qu’il sera son « pre­mier procès en diffama­tion », avant de pré­cis­er qu’il atta­que­ra égale­ment pour ses « men­songes » Michèle Sab­ban, « cou­tu­mière du fait et que per­son­ne ne croit plus nulle part ».

Inter­rogé par puremedias.com, le séna­teur EELV dénonce, à pro­pos de Jérôme Bermyn, un jour­nal­iste « mielleux » et « fausse­ment sym­pa­thique » durant le tour­nage au cours duquel ce dernier ne lui a jamais posé la ques­tion quant à cette affaire de PV. « C’est hon­teux ! », a‑t-il protesté, assur­ant qu’il n’é­tait « pas loin d’aller en diffama­tion ».

Enfin, à pro­pos de la séquence en off dif­fusée par Canal, Placé assure que le tour­nage s’est arrêté 45 min­utes, avant qu’on lui garan­tisse que rien ne fil­tr­erait s’il reve­nait sur le plateau. Une promesse qui n’a pas été respec­tée par la pro­duc­tion. « Je n’ai jamais vu des tor­dus pareils », s’est-il indigné.

Canal+, out­re les promess­es non tenues, a‑t-elle pour autant eu tort de rap­pel­er au téléspec­ta­teur les affaires en cours con­cer­nant M. Placé ?

Lire également notre dossier : L’esprit Canal, derrière la dérision, le fanatisme

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision