Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Islam : Pujadas veut positiver

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

28 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Islam : Pujadas veut positiver

Islam : Pujadas veut positiver

Temps de lecture : < 1 minute

Suite à la sortie de « Agissons avant qu’il ne soit trop tard », un livre d’entretiens avec l’imam Chalghoum, David Pujadas s’est confié au Nouvel Obs.

Dans cet entre­tien, le présen­ta­teur du JT de France 2 con­state « un sen­ti­ment de méfi­ance vis-à-vis de l’islam » en France et estime qu’il est de la « respon­s­abil­ité des médias » de « pro­pos­er un con­tre­poids à cette image ». « Qu’on le veuille ou non, l’image que nous, les médias, ren­voyons de l’islam depuis le 11 sep­tem­bre est celle d’un islam de com­bat. C’est une image néga­tive. Je ne jette pas la pierre aux médias. Ils font leur tra­vail hon­nête­ment » a‑t-il expliqué.

Les médias ont donc, d’après Pujadas, mod­elé une cer­taine image de l’islam et cette image est néga­tive. Aujourd’hui, le jour­nal­iste estime qu’il est du « devoir » des médias d’inverser cette ten­dance et de don­ner à voir un islam positif.

Ain­si le présen­ta­teur du JT de France 2 souhaite-t-il rétablir la bal­ance. Mais à tra­vers cet aveu, ne con­firme-t-il pas implicite­ment le rôle de pre­mier pou­voir qu’exercent aujourd’hui les médias ?

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés