Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Instant Articles » de Facebook débarque en France

26 novembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | « Instant Articles » de Facebook débarque en France

« Instant Articles » de Facebook débarque en France

26 novembre 2015

Mercredi 25 novembre, Facebook a lancé en France son nouvel outil, « Instant Articles », qui permet à ses utilisateurs de lire des articles de presse sans quitter la plate-forme.

Déjà disponible aux États-Unis depuis six mois, le sys­tème s’im­plante donc dans l’hexa­gone avec pour l’in­stant Le Parisien comme seul média à se lancer dans l’aven­ture. Dès hier, cer­tains des arti­cles du quo­ti­di­en étaient disponibles, inté­grés au réseau social en lec­ture optimisée.

Dans les prochains jours, d’autres médias vont venir s’a­jouter à l’ex­péri­ence tels que 20 Min­utes, Les Échos, Paris Match et le site Demo­ti­va­teur. « C’est l’occasion de faire décou­vrir le con­tenu d’un jour­nal à des gens qui ne le lisent pas, de touch­er les jeunes qui ont une lec­ture éclatée des titres d’information », a expliqué Fran­cis Morel, PDG du groupe Les Échos.

Pour Pierre Orlac’h, directeur du groupe Cerise (Gentside, Ohmy­mag), « cela peut don­ner envie au lecteur de con­som­mer davan­tage nos con­tenus ». Et qu’im­porte si Face­book con­serve ain­si sur sa plate-forme une part impor­tante de l’au­di­ence : les édi­teurs pour­ront, s’ils pos­sè­dent leur pro­pre plate-forme pub­lic­i­taire sur Instant Arti­cles, empocher l’in­té­gral­ité des revenus générés. Même s’ils délèguent la ges­tion à Face­book moyen­nant une com­mis­sion de 30%, ils pour­ront récupér­er une bonne par­tie des revenus.

Le Monde n’a cepen­dant « pas été con­va­in­cu de l’in­térêt de ce ser­vice », explique Louis Drey­fus, le prési­dent du direc­toire du quo­ti­di­en du soir. « Une par­tie de notre tra­vail est de garder l’internaute quand il vient chez nous, or Instant Arti­cles fait dis­paraître l’environnement de l’article au prof­it de Face­book », ajoute-t-il.

Con­cer­nant Le Figaro, le jour­nal du groupe Das­sault est tou­jours dans l’in­cer­ti­tude. En effet, dès mi-novem­bre, le Wall Street Jour­nal avait fait part des pre­mières frus­tra­tions des édi­teurs améri­cains vis-à-vis de ce sys­tème. De quoi en décourager plus d’un…

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Facebook

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés