Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Groupe Amaury

L’Observatoire prend des vacances d’hiver

Nous ne partons pas aux sports d’hiver, mais pendant une dizaine de jours, jusqu’au 3 janvier inclus, l’OJIM vous présentera les articles les plus significatifs des quatre derniers mois. Entre les censures de Radio France ou de Twitter, les délires LGBT+ ou indigénistes, les silences sur les faux mineurs migrants, les regards complaisants sur les clandestins, les vidéos interdites, la sortie de notre première brochure papier, la matière ne manque pas. Tout ceci a un coût, il vous reste 8 jours pour nous soutenir avec un reçu fiscal de 66% sur 2020, d’avance merci. Joyeux Noël à toutes et tous et à bientôt.

Big bang chez Amaury

Le Parisien, qui sera vendu à LVMH à la rentrée, déménagera de son siège actuel fin 2017. L’Équipe passera en tabloïd à la rentrée. Les deux titres phares des Éditions Amaury connaissent des bouleversements sans précédent. Le site historique de Saint-Ouen, où Le...

lire plus

Le Parisien fait les yeux doux à la PQR

La décision de mutualiser le supplément week-end du Parisien, Le Parisien magazine, en le cédant à certains groupes de presse régionale, devrait être prise avant l'été. Un marché juteux en perspective pour les Éditions Amaury, éditrices des quotidiens Le Parisien et...

lire plus

Amaury centralise, Morinière s’en va

Le projet des Éditions Amaury, qui publient Le Parisien et L’Équipe, de regrouper leurs services supports au sein d'une même filiale, a largement provoqué le départ du directeur général de la SNC L’Équipe, François Morinière. Le groupe souhaite ainsi fusionner la...

lire plus

Presse : la marmite syndicale prête à exploser

La restructuration de la filière d'impression et la création de filiales pour les services supports dans les groupes de presse, promet une fin d'année chaude socialement. La Filpac CGT est aux premières loges. Si les organisations patronales (SPQN) et syndicales...

lire plus
Amaury tente la centralisation pour se redresser

Amaury tente la centralisation pour se redresser

Tout irait bien pour Les Éditions Amaury si le groupe familial, détenu par Marie Odile, et ses enfants, Aurore et Jean-Étienne, n'opérait que sur les manifestations sportives. Avec 170 millions d'euros de CA en 2013, sa filiale Amaury sport organisation (ASO) est très...

lire plus