Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Charline Vanhoenacker

Charline Vanhoenacker

Guillaume Meurice

Guillaume Meurice

PORTRAIT — Cau­tion gauchiste et irrévéren­cieuse de France Inter, Guil­laume Meurice s’est fait con­naître par des micro-trot­toirs où les blagues sont aus­si ado­les­centes que les idées poli­tiques qui les sous-tendent.

Alex Vizorek

Alex Vizorek

POR­TRAIT-Alex Vizorek a passé avec brio toutes les étapes du cur­sus hon­o­rum de l’humoriste offi­ciel, repéré dans les petites salles du café-théâtre par des pro­duc­teurs avisés puis tri­om­phant à la radio publique, tout en débi­tant des chroniques à la télé.

France Inter n’est ni de droite ni de gauche, vraiment ?

France Inter n’est ni de droite ni de gauche, vraiment ?

Nous avons par­lé récem­ment de la mon­tée en grade de Marc Fau­velle comme directeur de l’information à France Inter et du tout relatif éloigne­ment de Char­line Van­hoe­nack­er. La gauche morale crie à la nor­mal­i­sa­tion, la nou­velle direc­trice se défend. Met­tons un peu d’ordre dans cette salade libérale libertaire.

France Inter : jeu de chaises musicales de l’entre soi

France Inter : jeu de chaises musicales de l’entre soi

À France Inter, la fin de l’émission quo­ti­di­enne C’est encore nous, ani­mée par Char­line Van­hoe­nack­er en com­pag­nie de ses col­lègues Alex Vizorek et Guil­laume Meurice, cède sa place à une nou­velle équipe tout aus­si con­forme à l’esprit du temps…

Charline Vanhoenacker

Charline Vanhoenacker

PORTRAIT — Jour­nal­iste, ani­ma­trice et pro­duc­trice, Char­line Van­hoe­nack­er est dev­enue le fer de lance de l’hu­mour autorisé sur France Inter, un humour hard dis­count, avec force gags facile con­tre les con­cur­rents des chaînes privées et les opposants désignés par la bien-pensance.

Moins de Charline Vanhoenacker à France Inter

Moins de Charline Vanhoenacker à France Inter

Char­line Van­hoe­nack­er fait par­tie des “humoristes autorisés” de France Inter avec Alex Vizorek, Guil­laume Meurice et quelques autres. Un humour libéral lib­er­taire, con­formiste à pleur­er, bien dans l’esprit de la sta­tion. À par­tir de la ren­trée 2022, elle n’interviendra plus de manière quo­ti­di­enne dans la mati­nale du 7/9.

Thomas VDB

Thomas VDB

PORTRAIT — Thomas VDB, de son vrai nom Thomas Van­den­berghe, est né le 1er mars 1977 à Abbeville dans la Somme. Après avoir décou­vert le pre­mier album de Korn en 1994, ce tourangeau de Beau­mont-en-Véron monte le fan-club offi­ciel français, édite un fanzine et com­mence ain­si à tra­vailler pour Rock Sound.

Enquête sur la mainmise culturelle de l’audiovisuel public par la gauche

Enquête sur la mainmise culturelle de l’audiovisuel public par la gauche

Le Figaro Mag­a­zine du 24 octo­bre 2021 a pub­lié une longue enquête, signée de trois jour­nal­istes chevron­nés, sur un phénomène con­nu depuis longtemps mais rarement évo­qué dans la presse nationale, celui de la prég­nance absolue des idées du monde libéral lib­er­taire dans le secteur pub­lic audio-visuel.

Brexit, quand des journalistes prennent leurs désirs pour une réalité

Brexit, quand des journalistes prennent leurs désirs pour une réalité

Les récentes élec­tions générales en Grande Bre­tagne ont porté au Par­lement une majorité écras­ante de députés d’un par­ti dont le leader, Boris John­son, a claire­ment affiché sa volon­té de sor­tir de l’Union. L’analyse rétro­spec­tive des com­men­taires de nom­breux jour­nal­istes sur le Brex­it met en lumière un engage­ment poli­tique aveugle.

Thierry Ardisson/Charline Vanhoenacker, règlement de comptes

Thierry Ardisson/Charline Vanhoenacker, règlement de comptes

L’humoriste belge Char­line Van­hoe­nack­er, fer de lance de l’humour autorisé, bouf­feuse de curés, « en train de vir­er anar­chiste » (L’Obs, 09/2016) avait salué l’arrêt de l’émission d’Ardisson Salut les ter­riens dont nous vous par­lions le 23 juin 2019, en par­lant du pro­gramme « très putassier » de son con­frère dans Le Parisien.