Accueil | Actualités | Médias | Humour juif au Grand Journal : le CRIF s’indigne
Pub­lié le 27 septembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Humour juif au Grand Journal : le CRIF s’indigne

Élie Semoun était l’invité ce vendredi 20 septembre du « Grand Journal » de Canal+. De confession juive, l’humoriste a été la cible des blagues de Sébastien Thoen, intervenant en fin d’émission.

Voici le texte humoristique de l’ancien leader d’Action Discrète à l’attention de l’invité du soir, Élie Semoun :

« Invité Elie je t'aime car tu as toujours su railler avec talent et humour les préjugés racistes les plus pathéthiques ! Tu n'as jamais plongé dans le communautarisme le plus facile comme tous les comiques troupiers de banlieue ! Certains l'ont fait et toi tu aurais pu, t'afficher dans la rue en vendant des jeans et des diamants à l'intérieur d'une Smart et en disant 'Israël a raison, nique la Palestine...' Mais tu ne l'as pas fait ! Comme quoi, on peut être de confession juive et pas complètement dégueulasse, n'en déplaise à certains ! »

Un humour qui n’a pas fait rire le CRIF. Dans un communiqué, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, Roger Cukierman, « a appelé l'attention de Bertrand Meheut, Président du groupe Canal, sur la gravité de ces propos qui s'apparentent à une banalisation de l'antisémitisme ».

Crédit photo : capture d'écran vidéo Ozap via Dailymotion

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This