Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Guénolé viré de RMC après avoir mis en cause la BRI

25 novembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Guénolé viré de RMC après avoir mis en cause la BRI

Guénolé viré de RMC après avoir mis en cause la BRI

Accueil | Veille médias | Guénolé viré de RMC après avoir mis en cause la BRI

Guénolé viré de RMC après avoir mis en cause la BRI

25 novembre 2015

Après sa chronique où il évoquait les dysfonctionnements de la brigade d’intervention de la police judiciaire lors des attentats du 13 novembre, Thomas Guénolé a été viré de RMC vendredi dernier.

Le 17 novem­bre, le poli­to­logue esti­mait que « les brigades d’intervention man­quaient grave­ment d’hommes et de moyens » et que « plusieurs policiers n’avaient ni gilets pare-balles lourds, ni casques lourds ». En effet, seuls trois fonc­tion­naires de la BRI étaient de garde au soir du 13 novem­bre, a affir­mé Guénolé en se bas­ant sur des infor­ma­tions de La Let­tre A.

Cepen­dant, un porte-parole du syn­di­cat Unite SGP police FO, Nico­las Comte, a rétorqué que 12 fonc­tion­naires étaient égale­ment d’as­treinte, prêts à inter­venir. Mais pour Thomas Guénolé, « de garde et d’astreinte, ce n’est pas la même chose ».

Aus­sitôt, de nom­breuses cri­tiques ont fusé à l’at­ten­tion du poli­to­logue, notam­ment celles de la con­seil­lère spé­ciale du min­istre de l’In­térieur, Marie-Emmanuelle Assi­don. Con­tac­té par Arrêt sur images, l’au­teur du livre Les jeunes de ban­lieues man­gent-ils les enfants ? (Le bord de l’eau, 2015) con­firme son licen­ciement et explique que, faute d’avoir reçu de cour­ri­er formel, il s’est tout de même ren­du dans les locaux de la sta­tion lun­di matin avant de se voir refuser l’ac­cès au plateau.

Crédit pho­to : DR

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés