Accueil | Actualités | Médias | G. Greenwald quitte le Guardian pour fonder un nouveau média
Pub­lié le 19 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

G. Greenwald quitte le Guardian pour fonder un nouveau média

Mardi dernier, le journaliste Glenn Greenwald, à l'origine des révélations d'Edward Snowden sur le système de surveillance mondiale américain, a annoncé son départ du journal britannique The Guardian.

Une décision « difficile » selon lui. Au Guardian, il avait collaboré avec Snowden, ancien de la NSA, pour la publication d'une série de documents secrets qui ont fait polémique dans le monde entier. « Ma collaboration avec le Guardian a été extrêmement fructueuse et gratifiante : j'ai la plus grande estime pour l'ensemble de la rédaction avec laquelle j'ai travaillé et je suis très fier de ce que nous avons accompli », a-t-il déclaré dans un courriel au site Buzzfeed.

Désormais, Glenn Greenwald va se consacrer à la création d'un nouveau média. Le journaliste a « l'occasion unique de réaliser un média de rêve, un nouveau média généraliste d'envergure ». Si les contours de ce qui sera probablement un magazine sont encore flous, on sait que celui-ci traitera de sport et de culture mais aussi, et surtout peut-être, de politique, sujet sur lequel Greenwald assure qu’il portera une attention toute particulière.

« Outre l'information et la rédaction, mon rôle sera de créer intégralement un nouvelle équipe journalistique, en recrutant des journalistes et des rédacteurs en chef qui partagent une même philosophie du métier », a-t-il développé.

Greenwald, qui vit toujours au Brésil, y installera une partie de la rédaction, tandis que les principaux bureaux seront à New York, Washington et San Francisco. À noter que le projet sera financé par Pierre Omidyar, le fondateur d'eBay, même si on ne sait pas encore combien le milliardaire irano-américain est prêt à mettre dans ce projet.

Crédit photo : Elza Fiúza / Agência Brasil via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This