Accueil | Actualités | Médias | France Bleu s’implante à Saint-Étienne
Pub­lié le 14 septembre 2013 | Éti­quettes : , ,

France Bleu s’implante à Saint-Étienne

« Quinze années de lobbying » des élus locaux et pas moins de 600 000 euros de subventions publiques auront été nécessaires pour que France Bleu puisse s’implanter à Saint-Étienne.

Depuis le 9 septembre, la radio émet en effet dans la ville, à la grande satisfaction du maire, qui estime que « Saint-Étienne mérite cette implantation » et vante la « création de 26 emplois sur le territoire »...

Mais, pour les collectivités locales, la facture est salée : 300 000 euros pour Saint-Étienne Métropole, 200 000 euros pour le conseil général de la Loire et 100 000 euros pour la ville ! Rappelons aussi que la radio est financée par la redevance et donc... par le contribuable.

Comme le note Rue89 Lyon, cette « réussite consensuelle […] commence à faire grincer quelques dents ». C'est notamment le cas des radios locales qui dénoncent « l'octroi de subventions dispendieuses alors que Radio France est déjà financée par la loi de finances et par l'impôt » et qui « s'inquiètent de la présence prioritaire de France Bleu en tant que partenaire sur les grands évènements ».

Si la concurrence râle, les dents grincent également en interne. « Comme toute nouvelle création au sein de Radio France, l'implantation de France Bleu à Saint-Étienne se fait au détriment des autres stations du réseau » dénonce Valeria Emanuele du SNJ Radio France. À Saint-Étienne, sur les 28 employés qui font tourner la station, 26 sont déjà salariés chez Radio France. Les deux seules embauches : « les salariés en charge de l'accueil » !

Source : Rue89 Lyon - crédit photo : Site francebleu.fr / monatge Ojim (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux