Accueil | Actualités | Médias | Facebook : 5 milliards d’amendes, même pas mal !
Pub­lié le 18 juillet 2019 | Éti­quettes : , ,

Facebook : 5 milliards d’amendes, même pas mal !

Devinette : quelle est la société condamnée à une amende de cinq milliards de dollars et dont le cours de bourse monte de presque 2% au même moment ? Vous avez gagné c’est Facebook.

Pour 5 milliards de dollars t’as plus rien

L’autorité de la concurrence américaine a sévi et infligé une amende de cinq milliards de dollars à la société de Mark Zucckerberg. Motif : insuffisante protection des données privées des utilisateurs du réseau. La société avait déjà provisionné une somme de trois milliards dans ses comptes face à cette éventualité. Elizabeth Warren, candidate démocrate à la nomination pour l’élection présidentielle américaine de 2020 avait déjà demandé le démantèlement de Facebook en juin 2019.

L’amende est paradoxalement considérée comme un « cadeau » à Facebook. Elle est accompagnée de recommandations pour un respect plus strict des données privées mais sans cadre coercitif astreignant et sans remise en cause de la collecte de ses données. L’action a d’ailleurs encore progressé après l’annonce de la sanction, dépassant les 200$.

Le Libra, rideau de fumée ?

Alors que Mark Zuckerberg annonce à grand renfort d’annonces la création de la crypto-monnaie le Libra (gérée à Genève) pour 2020, certains se demandent s’il ne s’agit pas d’une manœuvre pour éviter un démantèlement ou une politique contraignante sur la collecte et la gestion des données. Alors que les républicains (et Trump lui-même), les démocrates et les différentes banques centrales sonnent le tocsin sur les conséquences de l’émergence du Libra, un abandon de la monnaie par Zuckerberg pourrait être considérée comme une « défaite » du réseau social lui évitant de passer sous des fourches caudines encore plus désagréables. Avec 5 milliards (et plus) de profit par trimestre, Facebook pourrait se permettre d’essuyer une défaite symbolique.

Voir aussi

Nouvel Ordre Mondial : Facebook veut créer une cour de justice internationale

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This