Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Elon Musk veut faire noter les journalistes

26 mai 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Elon Musk veut faire noter les journalistes

Elon Musk veut faire noter les journalistes

Qui n’a pas entendu parler d’Elon Musk au nom étrange ? Le serial entrepreneur, créateur de SpaceX qui concurrence Ariane, l’homme qui veut coloniser Mars, qui veut faire traverser Los Angeles par un train sous vide, qui enfin veut populariser la voiture électrique avec Tesla. Et qui maintenant veut créer un portail de notation des journalistes.

Publicité et contre publicité

Tes­la est en retard dans son cal­en­dri­er de pro­duc­tion, une voiture Tes­la a provo­qué un acci­dent, la presse améri­caine s’en empare et Musk voit rouge. Il dénonce les médias améri­cains « achetés par la pub­lic­ité des entre­pris­es qui exploitent les éner­gies fos­siles », les pétroliers, les vendeurs d’essence, les gaziers, les pro­duc­teurs de char­bon. Alors que Tes­la ne fait aucune pub­lic­ité et ne dis­pose donc pas de ce moyen d’influence sur les journalistes.

Bienvenue sur Pravda

En un mot : les médias sont achetés par les pub­lic­i­taires qui épi­loguent sur un acci­dent avec une voiture Tes­la mais ne par­lent pas des quar­ante mille morts par an sur les routes améri­caines. Pour allumer un con­tre feu, Musk veut créer le site Prav­da (Vérité en russe). Un site « où le pub­lic peut not­er la crédi­bil­ité d’un arti­cle et rechercher le score de crédi­bil­ité de chaque jour­nal­iste, chaque édi­teur, chaque média » a annon­cé Musk sur son compte Twitter.

Et les médias com­men­cent à se deman­der si c’est un coup de colère ou au con­traire une entre­prise longue­ment méditée. Une société Prav­da a été incor­porée dans le Delaware par Musk dès octo­bre 2017. Surtout Musk dis­pose de plus de 21 mil­lions de suiveurs sur son compte Twit­ter. Déjà plus de sept cent mille ont répon­du à sa demande et 90% de ceux-ci se sont déclarés intéressés par le projet.

Ne résis­tons au plaisir de citer la con­clu­sion de Musk « Les médias dom­i­nants pré­ten­dent à la vérité mais pub­lient juste ce qu’il faut pour enrober de sucre (sug­ar­coat) le men­songe, voilà pourquoi le pub­lic ne les respecte pas ».

Crédit pho­to : Heisen­berg Media via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.